Feuille de route de la Coalition

Mission de la Coalition syrienne :

  1. La Coalition Nationale Syrienne soutient le peuple syrien dans sa lutte pour changer leur pays en un Etat civil démocratique et pluraliste.
  2. Pourr emplir cette mission, nous travaillons à atteindre 5 objectifs principaux :
    • Mettre un terme à toutes les violences en Syrie ;
    • Assurer une transition politique légitime et démocratique ;
    • Préserver les institutions et les structures étatiques fonctionnelles au sein d'un État démocratique et respectueux de la primauté du droit ;
    • Assurer l'unité du peuple syrien et l'intégrité territoriale et la souveraineté de notre État ;
    • Juger tous les responsables de crimes de guerre conformément au droit international.
  3. La Coalition accomplit cette mission en exprimant les préoccupations et les aspirations du peuple syrien et en intensifiant la pression sur la Communauté Internationale à fournir une assistance.

À propos de la Coalition Nationale Syrienne :

  1. La Coalitiona été créée enNovembre2012. Elle rassemble les principaux groupes syriens d'Opposition engagés à mettre fin au conflit syrienet à aider la transition démocratique enSyrie.
  2. La Coalition reflète la diversité ethnique et religieuse qui constitue une partie fondamentaledu patrimoine syrien. Les différents membres de la Coalition sont chiites, sunnites, alaouites, chrétiens, Kurdes, Druzes, Arméniens, Assyriens, et Circassiens.
  3. La Coalitionest basée au Caire, en Egypte. Nous avons également des bureaux en France, en Allemagne, au Qatar, en Turquie, au Royaume-Uni et aux États-Unis.
  4. L’Assemblée parlementaire de la Coalition est composéede 114 membres, dirigée par le président Ahmad Jarba, les vice-présidents SuheirAtassi, Salem Maslatet MohamedTayfur, ainsi que le Secrétaire général Badr Jamous.
  5. Les membres de l'Assemblée parlementaire de la Coalition sont issus de tous les grands groupes et sont engagés pour une Syrie démocratique et pluraliste. Ainsi, on dénombre le Conseil Militaire Suprême de l'Armée Libre, le Conseil National Syrien, le Bloc démocratique, le Mouvement Révolutionnaire, le Conseil général de la Révolution Syrienne, les Comités locaux de coordination et les Conseils administratifs locaux.Nous accueillons tous ceux qui aspirent à une Syrie démocratique.
  6. La Coalitionest reconnue comme le représentant légitime dupeuple syrien par 120 États et organisations, y compris les États-Unis, l'Union Européenne, la Ligue arabe et le Conseil de Coopération du Golfe.

Les principes :

La Coalitionest unie par trois principes fondamentaux: l'inclusion, la responsabilisation et le consensus.Ces principes guiderontle processus de transition ainsi que la formation d'un gouvernement intérimaire.

La Solution politique :

  1. La vision de la Coalition est celle d'une Syrie démocratique libre de la tyrannie d’Assad. La Coalition soutient pleinement toutes les initiatives politiques pour mettre fin au conflit en Syriee n vue d’une transition démocratique (cf. contexte politique) ;
  2. La Coalition s'engage à trouver une solution politique au conflit syrien s’appuyant sur le communiqué de Genève de juin 2012 qui stipule que tout gouvernement de transition sera décidé par consentement mutuel entreles différentes parties ;
  3. Le Président de la Coalition Ahmad Jarba a déclaré lors de son entrée en fonction en juillet 2013 que la Coalition participera au Sommet de Genève2 uniquement lorsque l'équilibre militaire sur le terrain aura changé et que le régime aura démontré sa volonté d’effectuer un transfert de pouvoir pour un gouvernement de transition avec les pleins pouvoirs exécutifs.

Le gouvernement intérimaire :

  1. Pour assurer la continuité des services publics, les obligations juridiques et les services de base dans les territoires libérés, la Coalition formera un gouvernement intérimaire qui servira de pouvoir exécutif temporaire ;
  2. La Coalition prévoit de nommer 11 ministres et 3 Conseils dans cette administration. Chaque ministère aura une équipe de 50 personnes basées dans les territoires libérés de la Syrie.
  3. Le gouvernement intérimaire sera dissous avec la nomination d'un gouvernement de transition démocratique.

Le gouvernement de transition :

  1. Comme indiqué dans le Communiqué de Genève, la Coalition espère des négociations visant à mettre fin au conflit syrien afin de discuter de la mise en place d'un gouvernement de transition avec les «pleins pouvoirs exécutifs » ;
  2. Une fois la formation du gouvernement de transition, un dialogue national sera convoqué pour élaborer une nouvelle Constitution syrienne, et afin de tenir des élections libres et démocratiques en Syrie.

L'ArméeLibre :

  1. La Coalition travaille à prévenir la destruction de la Syrie grâce à l'Armée Libre (ASL). L’Armée Libre s'engage à assurer la protection des civils et leur droit légitime à une défense, en conformité avec le droit international ;
  2. Pour coordonner ses unités, l’Armée Libre a, en décembre, fondé le Conseil Militaire Suprême de l’Armée Libre, qui se charge du commandement, de la coordination des opérations et de la planification stratégique. Le Conseil est composé de 30 membres. Le Conseil Suprême des forces armées est dirigé par le chef d'état-major, Salim Idriss,et sera sous le commandement d'un ministère civil, en attendant la formation du gouvernement provisoire de la Coalition ;
  3. L’Armée Libre agit en conformité avec le droit international. Ses membres sont responsables de toute violation de ce droit ;
  4. L’Armée Libre rejette tous les actes d'extrémisme commis par des groupes terroristes. Elle condamne l'utilisation d'armes chimiques, tel que stipulé dans sa déclaration de principes.L’Armée Libre se félicite de toutes les enquêtes de l'ONU sur l'utilisation de ces armes.
Home À PROPOS Feuille de route de la Coalition