mardi, 07 août 2018 21:09

Abdul Rahman Moustafa appelle l’Union européenne à ne pas remettre les réfugiés syriens au régime d'Assad

(07 août) : Abdul Rahman Moustafa, Président de la Coalition Nationale Syrienne, a appelé l'Union européenne à résister aux projets russes visant à rapatrier les réfugiés syriens avant qu'une transition politique ne soit réalisée. Il a souligné la nécessité de créer un environnement sûr et approprié pour le retour des réfugiés syriens.
Lors d'une réunion avec Lara Scarpetta, Représentante de l'UE, M. Moustafa a déclaré qu'il ne peut y avoir de séparation entre la solution politique, le retour des réfugiés et la reconstruction, soulignant que ces questions ne peuvent être traitées séparément. Il a souligné la nécessité de fournir des garanties juridiques aux réfugiés et d'assurer la participation des Nations Unies et des organisations compétentes à tout projet de retour des réfugiés syriens.
La question du retour des réfugiés ne comprend pas seulement des aspects logistiques ou financiers, a-t-il précisé, soulignant l'importance de traiter de manière adéquate les violations des droits de l'Homme par le régime Assad et la question de la reconstruction en particulier.
L'Union européenne ne doit pas soutenir les plans de la Russie pour le retour des réfugiés avant que les conditions appropriées ne soient créées. Le retour des réfugiés syriens doit être volontaire et dans un environnement sûr.
M. Moustafa a averti que les continuels crimes du régime Assad contre les civils pourraient provoquer une nouvelle vague de réfugiés. Si le régime attaque Idleb cela va entraîner un nouvel afflux de réfugiés, compromettant ainsi le retour des réfugiés syriens.
M. Moustafa espère un élan international accru sur la Syrie pour une transition politique globale, la mise en œuvre de résolutions internationales et la formation d'un organe de transition. Il a également appelé à faire pression sur le régime d'Assad pour le forcer à s'engager sérieusement dans le processus politique, conformément au Communiqué de Genève de 2012 et à la Résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations Unies.
M. Moustafa a souligné la nécessité d'une action internationale et d'une position plus stricte contre le régime d'Assad, notamment en ce qui concerne les crimes commis contre les détenus. Il a également appelé à assurer la responsabilité de tous les crimes de guerre, dont l'utilisation d'armes chimiques par le régime d'Assad et le déplacement forcé de masse des civils.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Abdul Rahman Moustafa appelle l’Union européenne à ne pas remettre les réfugiés syriens au régime d'Assad