samedi, 18 mars 2017 18:43

La Coalition : les frappes aériennes du régime qui ont tué la famille du Dr Mahmoud Sayeh sont un « acte lâche »

(18 mars) : D'horribles détails sont ressortis du massacre perpétré par les forces russes dans la ville d'Idleb mercredi. En effet, à l'aube mercredi, des avions russes ont bombardé un immeuble de quatre étages dans le quartier de Qusour (Idleb), provoquant son effondrement tandis que ses habitants dormaient encore. Sept enfants d'une même famille ; les fils et les filles du Docteur Mahmoud Sayeh, ont été tués.
La Coalition Nationale Syrienne affirme que le régime d'Assad et ses alliés profitent clairement et en toute impunité du cessez-le-feu pour atteindre des objectifs qu'ils n'ont pas réussi à atteindre par d'autres moyens.
Dans un communiqué publié samedi, la Coalition souligne que le massacre, qui a coûté la vie à au moins 25 civils, a été commis en violation flagrante du droit international.
La continuelle inaction de la Communauté Internationale et l'incapacité du Conseil de sécurité des Nations Unies à assumer ses responsabilités encouragent de tels crimes odieux. Ne pas mettre fin à de tels crimes atroces risque de provoquer un nouveau chaos dans la région et au-delà.
La Communauté Internationale est plus que jamais obligée de prendre des mesures immédiates pour arrêter le carnage contre le peuple syrien ; d'intensifier ses efforts pour parvenir à une solution qui mette fin à l'effusion de sang ; de mettre fin à ces crimes et d'assurer le jugement des responsables de ces crimes.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition La Coalition : les frappes aériennes du régime qui ont tué la famille du Dr Mahmoud Sayeh sont un « acte lâche »