samedi, 12 mai 2018 22:47

La Coalition s’entretient avec une délégation chinoise et souligne le rôle de l'Iran dans l'aggravation de la crise syrienne

(12 mai) : Abdul Rahman Moustafa, Président de la Coalition Nationale Syrienne, s'est entretenu avec une délégation du Ministère chinois des Affaires étrangères afin de discuter des derniers développements politiques et sur le terrain dans la crise syrienne. La Coalition était représentée par une délégation des organes présidentiel et politique.
M. Moustafa a rappelé que le régime d'Assad porte l'entière responsabilité de l'aggravation de la situation en Syrie, soulignant que le régime d'Assad a détruit le pays et autorisé l'entrée de milices terroristes iraniennes dans le seul but de s'accrocher au pouvoir.
Il est plus que nécessaire de juger les auteurs de crimes de guerre en Syrie; en particulier de l'utilisation d'armes chimiques, du déplacement forcé de masse de la population civile, des attaques aux barils et de l'utilisation d'armes internationalement interdites, telles que le phosphore blanc et le napalm incendiaire, dans les attaques sur les zones résidentielles.
L'Iran a encore aggravé la crise en Syrie et dans la région en s'incrustant dans les communautés locales, en établissant des relations avec les organisations politiques, religieuses et sectaires et en essayant de les soutenir hors du cadre de la légitimité internationale, a-t-il ajouté.
Téhéran cherche à imposer son hégémonie à la Syrie et fait pression sur le régime d'Assad pour qu'il refuse de s'engager dans le processus politique. L'Iran encourage le régime d'Assad à poursuivre une solution militaire et à imposer une solution politique conformément à ses conditions.
M. Moustafa a appelé la partie chinoise à jouer un rôle positif et à forcer l'Iran et le régime d'Assad à accepter une solution politique conformément au Communiqué de Genève de 2012 et à la Résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations Unies appelant à la formation d'un organe de transition doté des pleins pouvoirs exécutifs.
Dima Moussa, Vice-présidente de la Coalition, déclaré que les actuelles pratiques du régime d'Assad provoquent une instabilité et compliquent les efforts de lutte contre le terrorisme. Les civils syriens sont expulsés de chez eux; comme dans le cas de la campagne de Homs et de la campagne de Hama. Mme Moussa a dénoncé les lois adoptées par le régime d'Assad; notamment la Loi n°10 visant à légitimer les changements démographiques et à empêcher le retour des personnes déplacées et des réfugiés chez eux.
Il y a des centaines de milliers de civils qui ont été arrêtés ou forcés de disparaître par le régime d'Assad, a-t-elle rappelé, appelant à prendre des mesures concrètes pour révéler leur sort ou le lieu où ils se trouvent.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition La Coalition s’entretient avec une délégation chinoise et souligne le rôle de l'Iran dans l'aggravation de la crise syrienne