mercredi, 06 décembre 2017 18:45

Le HCN de l'Opposition syrienne : les crimes d'Assad dans la Ghouta Est visent à entraver le processus politique

(06 dec) : Le Haut comité des négociations de l'Opposition syrienne (HCN) a souligné la nécessité de mettre pleinement en œuvre la Résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'ONU pour l'arrêt immédiat des bombardements, l'acheminement de l'aide humanitaire aux personnes dans le besoin et la formation d'un Organe de transition.
Dans un communiqué de presse publié mercredi, le HCN attire l'attention sur le bombardement incessant du régime d'Assad et le renforcement du siège de la Ghouta Est (banlieue de Damas).
Le bombardement brutal qui a visé les villes et villages de la Ghouta Est ces trois dernières semaines ; aux gaz toxiques, en particulier le chlore toxique, aux bombes à fragmentation et aux munitions conventionnelles ; a tué 180 civils, dont des femmes et des enfants.
Le Comité a souligné que les violentes attaques du régime d'Assad sur la Ghouta Est prouvent une fois de plus que le régime d'Assad n'est pas disposé à engager des négociations ; n'est pas intéressé par une solution politique ; et cherche à compromettre toutes les chances d'aboutir à une solution politique.
Environ 400 000 civils de la Ghouta Est subissent un siège renforcé par les forces du régime et les milices soutenues par l'Iran depuis fin 2012.
Le Comité a dénoncé l'incapacité de la Communauté Internationale à prendre des mesures pour sauver les civils pris au piège dans la Ghouta Est et à assurer l'acheminement d'une aide humanitaire conforme aux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Les habitants de la Ghouta Est subissent de violents et incessants bombardements et du durcissement du siège et risquent la mort dans les bombardements et la famine.
Le comportement barbare du régime d'Assad est le reflet de l'inaction de la Communauté Internationale qui reste oisive face aux nombreux massacres, aux sièges et au déplacement depuis plus de sept ans, ajoute le Comité.
Nous voulons attirer l'attention de la Communauté Internationale sur les dangers des tentatives du régime d'Assad de saboter le processus politique et de compromettre ses chances. Nous mettons également en garde contre les conséquences de l'exploitation par le régime d'Assad du honteux silence de la Communauté Internationale qui n'a pas tenu compte des dizaines de crimes commis par le régime d'Assad ces dernières semaines et des massacres commis contre les Syriens ces sept dernières années .
La Communauté Internationale est confrontée à un tournant crucial et doit agir sérieusement pour empêcher le régime de commettre ses crimes et juger les responsables, tout en sauvant le processus politique conformément au Communiqué de Genève de 2012 et aux résolutions pertinentes des Nations Unies.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Le HCN de l'Opposition syrienne : les crimes d'Assad dans la Ghouta Est visent à entraver le processus politique