vendredi, 11 août 2017 20:24

Les manifestants syriens rappellent vouloir le départ du régime d'Assad

(11 août) : Les civils syriens dans les zones libérées ont réaffirmé vouloir le départ du régime d'Assad avec tous ses symboles et ses piliers ainsi que le retrait d'Al Qaïda de Syrie.
En effet, les Syriens sont descendus manifester dans les zones libérées ce vendredi.
Les manifestants dans la ville de Saraqeb (campagne d'Idleb) ont tenu des pancartes « La Révolution jusqu'à la victoire » et « Nous allons virer Assad peu importe le temps que cela prendra ».
Les plus grandes manifestations contre le régime d'Assad et le Front Al Nusra, la branche d'Al Qaïda en Syrie, ont eu lieu dans la ville de Maarat Al Nu'man (campagne d'Idleb). Les manifestants ont dénoncé les politiques de Bachar Al Assad et du Front Al Nusra.
Dans la campagne d'Alep, des civils sont descendus manifester à Al Bab et Bizaa, appelant à la chute du régime d'Assad. Les manifestants ont également condamné les pratiques de Haiyat Tahrir Al Sham (anciennement Front Al Nusra) dans les zones libérées, y compris la détention et les mauvais traitements infligés aux civils et aux militants, ainsi que le ciblage des groupes de l'Armée Libre.
Les manifestants dans la ville de Bizaa ont appelé les groupes de l'Armée Libre à s'unir et à renverser les milices terroristes du Parti de l'Union démocratique (PYD) dans le Nord de la campagne d'Alep.
Des manifestations ont également été enregistrées dans la province de Deraa et à Ghouta Est (campagne de Damas). Les manifestants ont appelé à la libération immédiate des détenus et à connaître le sort des disparus forcés sous le régime d'Assad. Ils ont également réaffirmé leur droit à la liberté et à la dignité, appelant à renverser le régime d'Assad et ses symboles.
La mise en œuvre des résolutions internationales appelant à une transition politique en Syrie n'est réalisable qu'avec le départ de Bachar Assad et les piliers de son régime, a déclaré Nasr Hariri, Chef de la délégation du Haut comité des négociations de l'Opposition (HCN) aux pourparlers de Genève.
Dans un entretien jeudi au Journal New Arab, M. Hariri a déclaré qu'une transition politique ne peut pas avoir lieu avec la présence d'un criminel comme Bachar Al Assad. Pour pouvoir affirmer que nous sommes entrés dans la phase de transition politique, le Chef du régime et ses symboles doivent partir au début de la période de transition, a-t-il ajouté.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Les manifestants syriens rappellent vouloir le départ du régime d'Assad