samedi, 08 septembre 2018 00:34

Nasr Hariri appelle la Communauté Internationale à empêcher les attaques du régime sur Idleb

(07 sept) : Nasr Hariri, Chef de la Commission de négociations de l'Opposition syrienne, a déclaré que la bataille d'Idleb, si le régime d'Assad et ses alliés poursuivent leurs plans pour attaquer la province, ne sera pas facile. Il a appelé la Communauté Internationale à empêcher de nouveaux crimes contre les civils et à les soutenir dans leur longue bataille contre le régime d'Assad et le terrorisme.
M. Hariri a souligné que les Syriens sont aujourd'hui unis face aux forces du meurtre, de la criminalité et du terrorisme, ajoutant que la bataille d'Idleb ne sera pas facile pour le régime et ses alliés s'ils décident d'attaquer la province.
Le régime d'Assad et ses alliés ont utilisé le terrorisme comme prétexte pour cibler les civils, a ajouté M. Hariri. La Communauté Internationale doit empêcher toute opération militaire contre Idleb. Le monde entier doit faire face aujourd'hui au régime tyrannique et à tous ses alliés.
M. Hariri a appelé à soutenir les combattants révolutionnaires. Le monde doit soutenir les héros qui se sont engagés à défendre leur peuple et leur honneur dans une longue bataille contre le régime et le terrorisme sous toutes ses formes.
Par ailleurs, huit pays européens, dont cinq au Conseil de sécurité de l'ONU, ont lancé jeudi un appel pour la protection des civils à Idleb.
La Belgique, la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne et la Suède ont déclaré être profondément préoccupés par une action militaire dans le Nord-Ouest de la Syrie avec des conséquences humanitaires potentiellement catastrophiques pour les civils.
Une offensive militaire à grande échelle à Idleb mettra en danger la vie de plus de trois millions de civils, dont un million d'enfants, vivant dans la région, a indiqué le communiqué conjoint.
L'Ambassadeur suédois, Olof Skoog, a déclaré que les membres du conseil européen envoient ainsi un message fort aux garants du processus d'Astana avant le sommet de Téhéran.
Les huit pays ont exhorté la Russie, l'Iran et la Turquie à respecter les accords de cessez-le-feu et de désescalade convenus à Idleb, notamment en protégeant les civils en priorité. Ils ont mis en garde contre d'éventuels déplacements de masse et ont rappelé que toute utilisation d'armes chimiques sera totalement inacceptable.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Nasr Hariri appelle la Communauté Internationale à empêcher les attaques du régime sur Idleb