lundi, 13 février 2017 22:41

Nouvelles violations du régime, l'ONU parle d'attaques les plus sanglantes depuis l'entrée en vigueur de la trêve

(13 fev) : Les forces du régime et les milices iraniennes continuent de violer le cessez-le-feu dans le but de contrecarrer le lancement d'un nouveau cycle de négociations à Genève par les Nations Unies.
Les réseaux locaux et les militants de 28 zones ont documenté plusieurs violations de la trêve hier, tuant quatre personnes, dont un enfant. Les forces du régime ont également mené plusieurs assauts militaires sur plusieurs fronts.
Le Fonds des Nations Unies pour l' Enfance (UNICEF) a déclaré samedi que les violences en Syrie cette semaine ont tué 20 enfants, et cela malgré la trêve déclarée dans le pays. Geert Cappelaere, Directeur régional de l’UNICEF, a souligné que 30 personnes , dont 16 enfants, ont été tuées dans la province d'Idleb (Nord de la Syrie) ce week-end, notant que certaines des victimes étaient des personnes déplacées d'Alep en décembre.
Le Responsable de l'ONU a souligné que quatre enfants ont été tués à Homs. Ces attaques semblent être parmi les plus violentes depuis l'entrée vigueur du cessez-le-feu le 30 décembre 2016, a-t-il ajouté.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Nouvelles violations du régime, l'ONU parle d'attaques les plus sanglantes depuis l'entrée en vigueur de la trêve