lundi, 04 décembre 2017 21:57

Au moins 91 civils tués à Raqqa en novembre

On compte 91 civils tués dans la province de Raqqa (Nord-Est du pays) en novembre, a déclaré dimanche un militant de la campagne médiatique « Raqqa is being Slaughtered Silently ».
Selon les chiffres compilés par la campagne médiatique, 87 civils ont été tués dans des explosions de mines antipersonnel et d'engins explosifs improvisés (IED) laissés par le Groupe extrémiste État Islamique (EI). On compte également un civil tué par les forces du régime d'Assad, deux civils tués par des hommes armés non identifiés et un civil tué par les gardes-frontières.
L'Activiste Salal Al Muftah a précisé à Smart News Network que des femmes et des enfants ont été tués, notant que la majorité des décès a eu lieu dans les rues Al Hani, Mansour et Saif Al Dawla.
Samedi, des activistes ont déclaré que 11 civils ont été tués en deux jours dans des explosions de mines terrestres, d'engins piégés et des pièges laissés par l'EI dans leurs maisons à Raqqa avant de se retirer de la ville.
Des militants ont également déclaré que 60 civils ont été tués dans des incidents similaires dans la ville de Raqqa entre le 1er et le 26 novembre. La campagne s'appuie sur un groupe de correspondants, d'activistes et de sources locales pour documenter les morts et les violations de civils dans la province.
La campagne médiatique a appelé à accélérer les opérations de déminage avant que d'autres civils innocents ne soient tués. La campagne a également appelé à une enquête internationale sur les milices des pseudos Forces démocratiques syriennes (FDS) qui retardent les opérations de déminage.

Home PRESSE Nouvelles locales Au moins 91 civils tués à Raqqa en novembre