vendredi, 12 janvier 2018 20:05

Des activistes documentent plus de 3000 personnes tuées à Raqqa en 2017

Pas moins de 3000 personnes ont été tuées dans la province de Raqqa dans les opérations militaires et les bombardements en 2017, a déclaré la campagne médiatique Raqqa is Being Slaughtered Silently.
Selon les chiffres de la campagne médiatique publiés jeudi, les deux tiers des victimes ont été tuées dans des frappes aériennes menées par les forces de la coalition dirigée par les Etats-Unis en soutien aux milices des pseudos Forces démocratiques syriennes (FDS) dans les combats contre le Groupe extrémiste État Islamique (EI).
Ainsi, 548 civils ont été tués dans des exécutions menées par des militants de l'EI et dans l'explosion de mines terrestres et de pièges laissés par des militants du Groupe extrémiste avant de se retirer de la province de Raqqa. Selon des experts en déminage, la province contient environ 80 000 mines terrestres.
On compte également 149 civils tués dans les frappes aériennes menées par les forces aériennes russes en soutien aux forces du régime d'Assad dans leur avancée dans l'Est et l'Ouest de la province.
Plus de 5300 frappes aériennes ont touché la province en 2017, dont 4504 menées par la coalition internationale anti-EI, ajoute la campagne médiatique.
Les bombardements de Raqqa ont provoqué une destruction généralisée des habitations et des infrastructures civiles, avec environ 80% de la province réduite en cendres.
Mi-décembre 2017, le Réseau syrien pour les droits de l'Homme (SNHR) a déclaré que près de 1800 civils, dont 367 femmes et 548 enfants, ont été tués dans la campagne de bombardements de la coalition internationale sur la province de Raqqa en 2017.
Raqqa is Being Slaughtered Silently est une campagne médiatique qui appelle à accélérer les opérations de déminage dans la province avant que les mines ne tuent davantage de civils, et à une enquête internationale impartiale sur les opérations des pseudos FDS.

Home PRESSE Nouvelles locales Des activistes documentent plus de 3000 personnes tuées à Raqqa en 2017