samedi, 11 novembre 2017 20:50

Le Conseil tribal d'Azaz dénonce les pratiques des milices des FDS contre les civils de Manbij

Le Conseil tribal révolutionnaire de la ville d'Azaz (Nord d'Alep) a organisé vendredi une manifestation pour dénoncer les pratiques des milices des pseudos Forces démocratiques syriennes (FDS) contre la ville de Manbij.
Levant le drapeau de la Révolution syrienne, les manifestants ont dénoncé la politique suivie par les milices des FDS sur des zones à prédominance arabe; telles que Manbij, Tal Rifaat, et Raqqa; mettant ces villes sous contrôle kurde.
Les manifestants ont également rappelé rejeter les plans séparatistes et de division, appelant à la liberté et l'unité; « la liberté pour toujours », «oui à toutes les composantes de la société syrienne» et «nous voulons un noyau d'État», ont-ils scandé.
Une vingtaine de dirigeants tribaux et communautaires ont participé à la manifestation; «non à la tyrannie et à la corruption», «notre Révolution continue» et «la mort ou la victoire», pouvait-on entendre.
Rappelons que ce mois-ci, la ville de Manbij a lancé une grève générale pour protester contre le recrutement forcé imposé par les milices des FDS aux habitants de la ville, et des manifestations ont eu lieu dans les rues de Manbij pour protester contre cette décision.
Le Ministère de la Défense du Gouvernement intérimaire syrien (GIS) a condamné la décision des FDS d'imposer le recrutement forcé aux jeunes hommes dans la ville de Manbij.
Dans un communiqué publié mardi, le Ministère a déclaré que la décision du PYD d'imposer des recrutements forcés vise à servir ses ambitions séparatistes et contrevient aux valeurs et aux principes du peuple syrien, au droit international et au droit international humanitaire.

Home PRESSE Nouvelles locales Le Conseil tribal d'Azaz dénonce les pratiques des milices des FDS contre les civils de Manbij