mercredi, 11 juillet 2018 23:17

Le régime d'Assad bombarde Idleb malgré les avertissements internationaux, tuant et blessant des civils

Le régime d'Assad, malgré les avertissements internationaux, a violemment bombardé mardi les villes et villages de la campagne d'Idleb, tuant cinq civils et en blessant 35 autres. La province d'Idleb abrite quelque trois millions de personnes, dont la majorité ont été déplacées de force d'autres parties de la Syrie.
La province d'Idleb a récemment connu une sérieuse escalade militaire et des continuelles violations de l'accord sur les zones de désescalade par le régime d'Assad et les milices terroristes iraniennes. L'escalade risque de créer de grandes vagues de déplacement semblables à celles qui ont eu lieu à Deraa, dans la banlieue de Damas, dans la campagne de Hama et dans la campagne de Homs.
Les activistes locaux ont déclaré que tous ceux qui ont été tués mardi sont des civils, dont deux femmes et un enfant. Le bombardement aérien a également blessé un volontaire de la Défense civile dans le village de Meshmashan.
Les groupes de surveillance ont souligné que les intenses frappes aériennes ont ciblé les principales villes de la campagne d'Idleb. La Coalition Nationale Syrienne a déclaré que les bombardements systématiques de civils visent à imposer des accords à la population civile sous la force des armes, une politique assimilable à un crime de guerre.
Rappelons que les Nations Unies ont mis en garde contre le grand danger qui entoure le sort d'environ trois millions de civils vivant à Idleb et sa campagne si les opérations militaires se poursuivent et ciblent des zones civiles. La situation sera six fois pire que dans la Ghouta Est (banlieue de Damas).

Home PRESSE Nouvelles locales Le régime d'Assad bombarde Idleb malgré les avertissements internationaux, tuant et blessant des civils