lundi, 11 juin 2018 21:50

Le régime d'Assad lance une campagne d'arrestations à grande échelle contre les travailleurs médicaux à Homs

Des groupes de la société civile syrienne ont déclaré que le régime d'Assad a lancé une vaste campagne d'arrestations ciblant les travailleurs médicaux à Homs.
Dans un communiqué publié dimanche, les groupes ont indiqué que les forces de sécurité du régime d'Assad ont attaqué les centres médicaux et les hôpitaux de Homs et le camp de réfugiés palestiniens « rapatriés » près de Homs. De nombreux médecins, infirmiers et paramédicaux ont été rassemblés et emmenés dans un lieu inconnu.
Les militants des droits de l'Homme ont rappelé que le régime d'Assad a arrêté des civils, des activistes dissidents et du personnel médical dès le début de la Révolution et les a soumis à diverses méthodes de torture brutale.
Le Groupe d'action pour les Palestiniens de Syrie (AGPS) a déclaré que les forces de sécurité d'Assad ont arrêté cinq membres du personnel de l'Hôpital Baisan dans le camp des « rapatriés » à Homs. Des étudiants universitaires, des militantes et des mères ont également été arrêtées, certaines avec leurs enfants.
Le Groupe a souligné que le régime d'Assad a déjà enlevé plus de 187 personnes du camp, ajoutant que cette campagne fait partie du ciblage du personnel médical palestinien en Syrie et de l'infrastructure médicale dans de nombreux camps pour réfugiés palestiniens.
La Coalition Nationale Syrienne a condamné les détentions arbitraires de civils par le régime d'Assad, appelant la Communauté Internationale à œuvrer pour la libération des détenus; à envoyer la question des détenus devant la Cour pénale internationale; et à enquêter sur les cas de torture et de mauvais traitements infligés aux civils. La Coalition a souligné la nécessité de juger les auteurs de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité en Syrie.

Home PRESSE Nouvelles locales Le régime d'Assad lance une campagne d'arrestations à grande échelle contre les travailleurs médicaux à Homs