jeudi, 11 janvier 2018 20:54

Le SNHR : 113 personnes ont été tuées à Idleb ces 15 derniers jours; l'ONU affirme que 100 000 personnes ont fui leur foyer

Le Réseau syrien pour les droits de l'Homme (SNHR) a déclaré qu'au moins 113 civils ont été tués dans l'actuelle campagne de bombardements menée par les forces du régime et ses alliés dans la province d'Idleb ces deux dernières semaines.
Selon les chiffres publiés par le Réseau sur son site Internet jeudi, on compte 33 enfants et 25 femmes ; la majorité ayant été tuée dans la campagne Sud d'Idleb entre le 25 décembre et le 10 janvier.
Près de 100 000 personnes ont été déplacées de la province d'Idleb depuis début décembre suite à l'offensive menée par le régime d'Assad dans la province, a annoncé mercredi le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).
Quelque 99 569 civils ont fui le Sud d'Idleb, le Nord et le Nord-Est de la province voisine de Hama entre le 1er décembre et le 9 janvier, selon l'OCHA qui souligne « l'intensité alarmante » des combats.
« Les bombardements ont continué sans relâche sur les populations du Sud et Sud-Est d'Idleb, faisant des victimes et des déplacés parmi les civils, et entraînant la destruction d'infrastructures vitales ».
« La situation dans la province d'Idleb est extrêmement chaotique (...) Les nouveaux déplacés s'installent à l'air libre », a ajouté l'Organisation. « Beaucoup se retrouvent sans abris, ce qui pourrait les exposer à des risques nombreux », surtout pendant l'hiver.
Oqab Yahya, Membre de l'Organe politique de la Coalition Nationale Syrienne, a déclaré que la Russie et l'Iran sont des partenaires dans tous les crimes que le régime d'Assad commet contre les civils syriens. Moscou profite de l'inaction de la communauté mondiale pour imposer unilatéralement son programme de solution en Syrie.

Home PRESSE Nouvelles locales Le SNHR : 113 personnes ont été tuées à Idleb ces 15 derniers jours; l'ONU affirme que 100 000 personnes ont fui leur foyer