samedi, 07 avril 2018 20:30

Le SNHR : 24 travailleurs médicaux tués en Syrie en mars

Le Réseau syrien pour les droits de l'Homme (SNHR) a déclaré que 24 travailleurs médicaux et volontaires de la Défense civile ont été tués en Syrie en mars, la majorité par le régime d'Assad.
Dans un nouveau rapport publié vendredi, le SNHR a déclaré que le régime d'Assad et ses milices iraniennes alliées sont responsables de la mort de 19 travailleurs médicaux, les forces russes de trois et la milice du PYD d'un travailleur médical. Un travailleur médical a été tué dans une attaque non identifiée.
Dans son rapport mensuel, le Réseau souligne avoir enregistré au total 27 attaques contre des centres médicaux, des centres de la Défense civile et les centres du Croissant-Rouge arabe syrien en mars. Les forces du régime sont responsables de dix huit attaques et les forces russes de cinq attaques. Les forces de la coalition internationale anti-Etat Islamique (EI) sont responsables d'une attaque, tandis que trois autres attaques ont été menées par des groupes armés non identifiés par le Réseau.
Selon le rapport du SNHR, les attaques ont ciblé les hôpitaux, les cliniques, les ambulances et les centres de la Défense civile.
Les derniers chiffres portent à 61 le nombre total de travailleurs médicaux tués en Syrie depuis début 2018, dont 40 tués par les forces du régime, indique le Réseau.
Les Nations Unies ont condamné les bombardements par le régime d'Assad et l'aviation russe des établissements de santé dans les zones contrôlées par les Révolutionnaires, en particulier dans la Ghouta Est (banlieue de Damas).
Le Réseau a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à forcer le régime d'Assad à se conformer à la Résolution 2139 du Conseil de sécurité de l'ONU et à condamner le ciblage de centres civils vitaux.
Le SNHR a appelé à imposer un embargo complet sur les armes au régime d'Assad et de renvoyer le dossier syrien devant la Cour pénale internationale afin que les auteurs de violations soient jugés pour leurs crimes.

Home PRESSE Nouvelles locales Le SNHR : 24 travailleurs médicaux tués en Syrie en mars