samedi, 09 juin 2018 17:54

Le SNHR : Assad et ses alliés continuent de cibler des centres civils essentiels

D'importants centres civils en Syrie subissent de continuelles attaques par le régime d'Assad, son allié russe et les groupes terroristes iraniens qui poursuivent des opérations militaires dans de nombreuses régions de Syrie. Au total, 21 attaques ont visé des centres civils vitaux en mai, a déploré le Réseau syrien pour les droits de l'Homme (SNHR).
Dans un nouveau rapport publié vendredi, le SNHR a déclaré que le régime d'Assad et ses alliés russe et iranien sont responsables de 43% des attaques. Le régime d'Assad et les milices iraniennes ont ciblé trois centres, tandis que les forces russes en ont attaqué six autres pendant la période considérée.
Le régime d'Assad et les forces russes ont intensifié leur campagne de bombardements sur la province d'Idleb, la campagne Nord d'Alep et la campagne Nord-Est de Hama ces dernières semaines.
On compte ainsi 415 attaques commises contre des centres civils vitaux depuis début 2018. Les activistes ont déclaré que les forces d'Assad ciblent intentionnellement des centres civils vitaux et détruisent toutes les infrastructures pour forcer la population locale à fuir, ajoutant que la politique de déplacement forcé de masse menée par le régime d'Assad vise à provoquer un changement démographique en Syrie.
Le Réseau a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à forcer le régime d'Assad et ses alliés russe et iranien à se conformer à la Résolution 2139, et a condamné le ciblage de centres civils vitaux. L'ONU a également appelé à imposer un embargo sur les armes au régime d'Assad, à renvoyer la Syrie devant la Cour pénale internationale et à élargir les sanctions contre le régime d'Assad et ses alliés pour les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité qu'ils commettent en Syrie.

Home PRESSE Nouvelles locales Le SNHR : Assad et ses alliés continuent de cibler des centres civils essentiels