samedi, 10 février 2018 20:40

Le SNHR documente 136 attaques contre des centres vitaux en Syrie en janvier

Le Réseau syrien pour les droits de l'homme (SNHR) a enregistré pas moins de 136 attaques sur des centres civils vitaux en Syrie en janvier, notant que les forces de l'alliance russo-régime d'Assad sont en tête de la liste des parties au conflit responsables de ces attaques.
Selon un rapport du Réseau publié vendredi, 54 attaques ont été menées par les forces du régime, 53 par les forces russes, une par le Groupe extrémiste Etat Islamique (EI), une par Hay'at Tahrir Al Shaam, et trois par les milices du Parti de l'Union démocratique (PYD).
Parmi les centres attaqués en janvier, on compte 34 infrastructures, 30 centres médicaux, 24 centres éducatifs, 25 centres religieux, 14 blocs résidentiels, 6 camps de personnes déplacées, 2 centres culturels et un objet civil spécial.
Selon le rapport, les forces de l'alliance russo-iranienne-régime d'Assad ont violé les Résolutions 2139 et 2254 du Conseil de sécurité des Nations Unies en menant des bombardements aveugles, les Articles 52, 53, 54, 55 et 56 de l'Annexe I du Protocole I de la Convention de Genève et les Règles 7-10 du droit international humanitaire coutumier.
Dans un rapport séparé publié mercredi, le Réseau a enregistré pas moins de 64 attaques par le régime d'Assad et les forces russes contre des centres civils vitaux dans la Ghouta Est entre le 14 novembre 2017 et le 06 février 2018.
Les activistes de la province d'Idleb ont déclaré mardi que la campagne d'Idleb se retrouve sans centres de santé et hôpitaux opérationnels suite à la campagne de bombardements menée par le régime d'Assad et les forces aériennes russes.
Idlib News Network a indiqué que les frappes russes et du régime d'Assad ont visé au moins 15 établissements de santé dans la campagne d'Idleb entre le 15 janvier et le 05 février.
Le Réseau a appelé le Conseil de sécurité à prendre des mesures supplémentaires aux Résolutions 2139 et 2254, soulignant la nécessité de renvoyer la situation en Syrie devant la Cour pénale internationale afin que tous les auteurs de telles attaques; dont la partie russe; soient jugés et reconnus coupables pour les crimes de guerre commis en Syrie.

Home PRESSE Nouvelles locales Le SNHR documente 136 attaques contre des centres vitaux en Syrie en janvier