lundi, 12 mars 2018 20:02

Le SNHR : le régime d'Assad a utilisé des centaines de barils dans l'assaut sur la Ghouta orientale

Le Réseau syrien pour les droits de l'Homme (SNHR) a déclaré que l'aviation du régime d'Assad a largué 407 barils sur les zones tenues par les Révolutionnaires en février, dont 297 sur la Ghouta Est (banlieue de Damas).
Dans un rapport publié dimanche, le Réseau a déclaré que le régime d'Assad a repris l'utilisation des barils dans l'attaque en cours sur la Ghouta orientale le 19 février après un répit dans l'utilisation de cette arme aveugle depuis juin 2016.
Au moins 2810 barils ont frappé les zones tenues par les Révolutionnaires depuis le début de l'intervention militaire directe russe le 30 septembre 2015.
Selon le rapport, la majorité des attaques aux barils ont visé la Ghouta orientale et la province d'Idleb, cette dernière ayant été touchée par au moins 72 barils. Les hélicoptères du régime d'Assad ont largué deux barils chargés au chlore gazeux sur la ville de Sarqib le 04 février, asphyxiant 11 civils.
Le régime d'Assad continue de violer la Résolution 2139 du Conseil de sécurité de l'ONU, précise le rapport, soulignant que l'utilisation de barils favorise le crime systématique et généralisé du meurtre.
Dans un rapport publié début 2018, le SNHR a indiqué que les forces du régime ont largué 6243 barils en Syrie en 2017. Cette arme a été utilisée pour la première fois dans une attaque contre la ville de Salqin (province d'Idleb) début octobre 2012.
Le Réseau a conclu son rapport en présentant une série de recommandations au Conseil de sécurité de l'ONU, appelant le Conseil à veiller à la pleine mise en œuvre des résolutions adoptées sur la Syrie. Ces résolutions sont devenues une lettre morte et le Conseil de sécurité de l'ONU a perdu sa crédibilité et sa légitimité.

Home PRESSE Nouvelles locales Le SNHR : le régime d'Assad a utilisé des centaines de barils dans l'assaut sur la Ghouta orientale