mardi, 07 août 2018 09:56

Le SNHR rapporte des centaines d'arrestations par le régime d'Assad en juillet

Le Réseau syrien pour les droits de l'Homme (SNHR) a enregistré l'arrestation de 647 personnes en juillet, principalement par les forces d'Assad. Le régime d'Assad poursuit des politiques visant à intimider les civils et à dénier leurs droits fondamentaux, pourtant inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l'Homme.
Le Réseau a souligné que 419 personnes sont détenues dans des zones contrôlées par le régime d'Assad, dont 51 femmes et 36 enfants. Les rapports précédents du SNHR comptent des listes de milliers de noms de détenus morts sous la torture. Le régime d'Assad a récemment commencé à publier ces noms dans le but de faire chanter les familles des victimes.
Le réseau a souligné que les forces d'Assad et ses milices alliées ont mené une campagne d'arrestations à grande échelle en juillet, enlevant des civils, des employés du gouvernement et des étudiants âgés de 18 à 42 ans pour le recrutement forcé. Le SNHR a souligné la nécessité de continuer à se concentrer sur la question des détenus, car plus d'un demi-million de Syriens, dont des femmes et des enfants, ont été détenus depuis le début de la Révolution. Le sort de beaucoup d'entre eux est encore inconnu après leur disparition forcée.
Le Réseau a documenté les noms de plus de 118 000 personnes détenues par le régime d'Assad depuis mars 2011, ajoutant que le nombre réel pourrait être beaucoup plus élevé. Il a appelé la Communauté Internationale et le Conseil de sécurité de l'ONU à lancer une enquête sérieuse et urgente sur la question des détenus. Le Réseau a également appelé la Commission internationale d'enquête, l'Organisation des Nations Unies et les garants des parties au conflit à assumer pleinement leurs responsabilités face aux crimes contre l'humanité.
Le régime d'Assad continue d'émettre des avis de décès pour les détenus morts sous la torture dans ses prisons. Il a récemment commencé à envoyer les noms des défunts aux départements d'état civil. Les listes comptent 1000 noms de détenus de Darayya (banlieue de Damas), 750 de Hassakeh, 550 d'Alep et 30 de Yabroud.

Home PRESSE Nouvelles locales Le SNHR rapporte des centaines d'arrestations par le régime d'Assad en juillet