mercredi, 10 janvier 2018 20:58

Les Casques blancs : plus de 1300 civils tués dans la campagne de Damas en 2017

Au moins 1337 civils ont été tués et 9123 autres blessés dans le district de la Ghouta Est assiégée dans les attaques menées par les forces du régime en 2017, a indiqué le Corps de la Défense civile syrienne. Le Groupe de secours a publié des chiffres détaillant les attaques contre la zone tenue par les Révolutionnaires en 2017.
Selon un rapport du Groupe de secours, également connu sous le nom des Casques blancs, publié mardi, 12 de ses membres et 82 volontaires de la Défense civile ont été tués. Le rapport indique que les forces du régime ont commis pas moins de 32 massacres dans les villes et villages de la Ghouta Est au cours de la période considérée.
Les forces d'Assad ont bombardé la Ghouta Est avec jusqu'à 403 frappes aériennes, 7325 obus d'artillerie, 402 missiles surface-surface et 16 barils. Les forces du régime ont utilisé des bombes à fragmentation internationalement interdites dans 106 attaques et le chlore toxique dans une attaque.
Les avions du régime d'Assad et son artillerie lourde ont frappé sept centres de la Défense civile en 2017, selon le rapport. Les équipes de la Défense civile ont mené 2011 opérations de secours, ont transféré 9123 blessés dans des hôpitaux et des centres médicaux et ont éteint 508 incendies.
On compte 400 000 civils actuellement pris au piège dans la Ghouta Est et vivant dans des conditions tragiques suite au siège meurtrier et aux continuels bombardements des forces d'Assad qui durent depuis des années. Les forces du régime et leurs milices étrangères alliées ont encore renforcé le siège de la région depuis le printemps 2017, empêchant depuis lors l'introduction de tous les produits alimentaires et médicaux.
Les Casques blancs ont été créés en 2012 pour aider les victimes des attaques du régime d'Assad sur des zones civiles. L'Organisation a reçu plusieurs prix internationaux et a été nominée par des militants étrangers et syriens pour le prix Nobel 2016.
Le Groupe de volontaires compte 150 centres répartis dans toutes les zones libérées en Syrie. Il effectue des opérations de recherche et de secours de sous les décombres des bâtiments bombardés et éteint les incendies causés par les attaques du régime d'Assad et de ses alliés.

Home PRESSE Nouvelles locales Les Casques blancs : plus de 1300 civils tués dans la campagne de Damas en 2017