jeudi, 12 juillet 2018 22:22

Les forces de sécurité d'Assad et les Shabihas enlèvent les personnes nouvellement retournées à la campagne Nord de Homs

Les militants de la campagne Nord de Homs ont déclaré que les forces de sécurité et les Shabihas du régime d'Assad ont arrêté des personnes récemment rentrées chez elles dans la campagne Nord de Homs. Les personnes enlevées ont auparavant rejeté les accords de règlement forcé imposés par le régime d'Assad aux habitants de la région et sont ensuite rentrées chez elles.
Les activistes ont souligné que les forces de sécurité du régime d'Assad ont lancé des raids de porte-à-porte dans la campagne Nord de Homs et ont arrêté un grand nombre de personnes.
Le régime d'Assad a récemment envoyé des listes de noms de détenus morts sous la torture dans ses prisons aux registres civils des villes syriennes, prétextant une crise cardiaque ou une hypotension soudaine comme cause de la mort des détenus.
Les services de renseignements d'Assad ont appelé les familles des détenus à sortir des certificats de décès des registres d'état civil et à enregistrer les décès des membres de leurs familles.
Le Réseau syrien des droits de l'Homme, un groupe de défense des droits de l'Homme, a déclaré dans un rapport publié en début de semaine qu'au moins 13 066 détenus, dont 163 enfants et 43 femmes, sont morts sous la torture dans les prisons du régime d'Assad depuis mars 2011. Le sort de 121 829 détenus est encore inconnu.

Home PRESSE Nouvelles locales Les forces de sécurité d'Assad et les Shabihas enlèvent les personnes nouvellement retournées à la campagne Nord de Homs