vendredi, 11 mai 2018 19:49

Les frappes aériennes de la coalition internationale anti-EI tuent 12 personnes à l'Est de Deir El Zor jeudi

Les frappes aériennes de la coalition internationale anti-Etat Islamique (EI) sur les villages à l'Est de Deir El Zor ont tué au moins 12 civils et forcé 130 familles à fuir vers le désert syrien Al Badia.
Des activistes locaux ont déclaré que les avions de la coalition internationale anti-EI ont bombardé jeudi le village Al Bagouz, tenu par l'EI, tuant 12 civils, dont trois femmes.
Les frappes aériennes ont également forcé environ 130 familles à fuir les villages Sha'afa, Al Kashmah et Al Baqa'an (Est de Deir El Zor) vers le désert Al Badia. De plus, les milices des pseudos Forces démocratiques syriennes (FDS) se préparent à une attaque au sol pour sortir l'EI de la zone.
La Coalition Nationale Syrienne a condamné à plusieurs reprises les attaques lancées par la coalition internationale anti-EI et les milices des FDS contre les civils dans l'Est de la Syrie, appelant à une enquête sérieuse sur les circonstances de ces crimes pour juger les responsables.
Selon le Réseau syrien pour les droits de l'Homme (SNHR), au moins 11 civils ont été tués dans les frappes aériennes de la coalition internationale anti-EI dans les provinces de Deir El Zor et Hassakeh en mars et avril. Le Réseau a enregistré une augmentation marquée du nombre de massacres causés par les attaques de la coalition internationale anti-EI et des milices des FDS depuis fin 2016.

Home PRESSE Nouvelles locales Les frappes aériennes de la coalition internationale anti-EI tuent 12 personnes à l'Est de Deir El Zor jeudi