mardi, 10 octobre 2017 21:47

Les frappes aériennes intensives sur Al Mayadeen ont mis tous les hôpitaux hors service

Les activistes ont déclaré que le continuel bombardement aérien incessant a mis hors service tous les hôpitaux et centres médicaux de la ville d'Al Mayadeen (campagne Est de Deir El Zor).
Les activistes locaux ont déclaré que les frappes aériennes intensives sur la ville ont encore aggravé la souffrance des civils. Les avions de combat du régime d'Assad, de la Russie et de forces de la coalition internationale anti-État Islamique (EI) ont ciblé la ville avec des centaines de frappes aériennes ces derniers jours.
La plupart des habitants de la ville ont fui la région en raison de la campagne de bombardements, causant la destruction massive des biens publics et privés ainsi que des infrastructures. Tous les centres de santé de la ville ont également été mis hors service.
Les activistes ont souligné que la ville est maintenant complètement dépourvue de médecins, de pharmacies et de médicaments. Les blessés sont emmenés dans des villages situés à l'Est de l'Euphrate ou dans la ville d'Al Bokamal (Est de Deir El Zor).
Les activistes ont condamné le bombardement quotidien sur la ville d'Al Mayadeen. Ils ont également lancé une campagne sur les réseaux sociaux intitulée « Soyez avec eux! » pour sensibiliser sur la situation des civils de Deir El Zor. Près de 380 000 personnes ont fui leurs villes et villages dans la province de Deir El Zor suite à la campagne de bombardements et à l'intensification des combats.
Le Ministère russe de la Défense a déclaré que des sous-marins russes stationnés en Méditerranée ont tiré des missiles de croisière Kaliber sur des cibles de l'EI à Al Mayadeen alors que les forces du régime avançaient sur la ville.
Le Comité international de la Croix-Rouge a fermement condamné l'usage excessif de la force qui a tué des centaines de personnes et détruit des hôpitaux et des écoles dans différentes parties de la Syrie ces deux dernières semaines.
La Coalition Nationale Syrienne a condamné les massacres et les opérations militaires qui ont coûté la vie à des civils innocents et non armés, appelant la Communauté Internationale à assumer ses responsabilités juridiques et morales et à protéger les civils syriens.

Home PRESSE Nouvelles locales Les frappes aériennes intensives sur Al Mayadeen ont mis tous les hôpitaux hors service