lundi, 05 mars 2018 23:33

Les habitants de la Ghouta Est utilisent un tissu avec le logo de l'ONU comme linceul pour dénoncer l'inaction de l'Agence

Les habitants de la Ghouta orientale assiégée (banlieue de Damas) ont commencé à utiliser des sacs d'aide de l'ONU comme linceuls pour couvrir les enfants tués dans les bombardements dévastateurs du régime d'Assad afin d’exprimer leur frustration face à l'inaction de l'Organisation.
Le 24 février, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté la Résolution 2401 demandant un cessez-le-feu national en Syrie pendant 30 jours, en particulier dans la Ghouta Est, et l’acheminement d'une aide humanitaire aux personnes dans le besoin.
Les mots ne peuvent pas décrire la situation dans la Ghouta orientale, a déclaré Amnesty International, notant que les massacres perpétrés là-bas sont une honte pour l'humanité, appelant à une action internationale pour mettre fin à l’assaut du régime d'Assad et de la Russie sur l’enclave révolutionnaire de la Ghouta orientale.
La Coalition Nationale Syrienne tient la Russie pleinement responsable du carnage dans la Ghouta Est, appelant les Etats-Unis à prendre des mesures pour mettre fin au monopole de Moscou sur la prise de décision en Syrie.
Le Réseau syrien pour les droits de l'Homme (SNHR) a déclaré lundi que la Russie a tué au moins 6019 civils syriens, dont 1708 enfants, depuis le début de son intervention directe aux côtés du régime d'Assad en septembre 2015. Dans un rapport intitulé "Stratégie de Meurtre et arrogance ", le Réseau rappelle que Moscou a commis des milliers de crimes en Syrie et a utilisé à plusieurs reprises son droit de veto au Conseil de sécurité de l'ONU pour protéger le régime d'Assad de toute punition.
Ahmad Ramadan, Chef du Département médiatique de la Coalition, a déclaré que le Président russe Vladimir Poutine se vante d'avoir utilisé 120 types d'armes en Syrie, le qualifiant de lâche.
M. Ramadan a décrit la situation humanitaire dans la Ghouta Est de catastrophique. Les habitants sont enfermés dans des abris souterrains depuis deux semaines, au milieu de graves pénuries de nourriture et de médicaments. Les secouristes travaillent dans des conditions extrêmement difficiles pour soulever les décombres et secourir les victimes.

Home PRESSE Nouvelles locales Les habitants de la Ghouta Est utilisent un tissu avec le logo de l'ONU comme linceul pour dénoncer l'inaction de l'Agence