lundi, 17 juillet 2017 20:50

Marches silencieuses à Ghouta Est en soutien avec les détenus dans les prisons d'Assad

Les activistes ont organisé dimanche deux marches silencieuses à Ghouta Est (campagne de Damas) pour dénoncer le sort des détenus dans les prisons d'Assad. Les organisations de défense des droits de l'Homme ont estimé à plus de 250 000 détenus dans les prisons d'Assad.
Les activistes ont déclaré que la première marche s'est déroulée dans la ville d'Arbeen et la seconde dans les rues des villes de Kafarbatna, Hammoriya et Saqba.
Les marches ont été organisées pour attirer l'attention de la population locale, des médias et de la Communauté Internationale sur le sort des détenus dans les prisons du régime d'Assad. Les participants ont tenu des pancartes demandant la libération des détenus et à faire de la question des détenus une priorité absolue.
Nasr Hariri, Chef de la délégation du HCN aux pourparlers de Genève, a déclaré que la question des détenus n'a pas fait l'objet d'une discussion approfondie lors de la dernière réunion à Astana. La délégation du HCN a soulevé la question au septième cycle de discussions à Genève, ainsi que les problèmes liés à l'arrêt du bombardement et à la protection des civils.
Amnesty International a lancé début juillet la campagne « End the Terror in Syria Prisons » appelant la Communauté Internationale et les organisations de défense des droits de l'Homme à forcer le régime d'Assad à permettre aux observateurs indépendants d'entrer dans les prisons dans le but de mener une enquête indépendante.
Le 07 juillet, la Coalition Nationale Syrienne a appelé la Communauté Internationale et les organisations de défense des droits de l'Homme à forcer le régime d'Assad à autoriser l'accès aux observateurs internationaux à ses prisons. Les détenus subissent continuellement tortures et exécutions sommaires dans les prisons d'Assad.
Oqab Yahya, Membre de l'Organe politique de la Coalition, a déploré que la question des détenus n'ait pas encore attiré l'attention de la Communauté Internationale. Le régime d'Assad profite de l'inaction internationale pour ignorer toutes les résolutions internationales concernant la question des détenus.
M. Yahya a souligné que la Coalition continuera de faire pression pour l'application des résolutions internationales et la responsabilité pour les crimes de guerre ainsi que la divulgation du sort des détenus dans les prisons du régime et leur libération immédiate.

Home PRESSE Nouvelles locales Marches silencieuses à Ghouta Est en soutien avec les détenus dans les prisons d'Assad