jeudi, 08 février 2018 20:12

Quatre cents soixante et onze familles arrivent à Khan Al Asal pour échapper aux bombardements sur Idleb et Alep

Quatre cents soixante et onze familles fuyant la campagne Est d'Idleb et le Sud d'Alep sont arrivées dans la ville de Khan Al Asal (Ouest d'Alep) pour échapper à l'assaut brutal lancé par les forces du régime et ses milices iraniennes alliées soutenues par les forces aériennes russes.
Le Président du Conseil local de Khan Al Asal, Jamal Ahmad, a déclaré à Smart News Network que les familles sont arrivées dans la ville ces trois derniers jours, ajoutant que le Conseil a du mal à répondre à leurs besoins.
M. Ahmed a ajouté avoir contacté des organisations de secours pour fournir de l'aide aux personnes déplacées, mais que celles-ci n'ont pas pu atteindre la zone qui se trouve à proximité des zones bombardées.
Le Conseil a mis en place des comités pour répondre aux besoins des nouveaux arrivants. Le Conseil a besoin de soutien pour mettre en œuvre un projet d'eau et établir un centre médical pour fournir des services d'ambulance aux personnes déplacées. Le Conseil a également besoin de soutien pour se procurer des pesticides afin de prévenir la propagation de maladies.
La Coalition Nationale Syrienne a prévenu que toute nouvelle escalade militaire du régime d'Assad entraînera inévitablement l'effondrement du processus politique, dénonçant l'échec de la Communauté Internationale à protéger les civils syriens.
Le nombre croissant de victimes civiles dans différentes régions de Syrie ces dernières semaines met en péril l'accord sur les «zones de désescalade», a averti Nasr Al Hariri, Chef de la Commission syrienne des négociations.
La recrudescence de la violence dans la province d'Idleb et la Ghouta orientale a amené la Commission d'enquête internationale indépendante mandatée par l'ONU à exprimer sa profonde préoccupation, appelant toutes les parties à respecter les principes fondamentaux du droit international humanitaire et à prendre toutes les précautions nécessaires pour protéger les civils. La Commission a réitéré son soutien à tous les efforts visant à juger les responsables et à trouver une solution politique au conflit.

Home PRESSE Nouvelles locales Quatre cents soixante et onze familles arrivent à Khan Al Asal pour échapper aux bombardements sur Idleb et Alep