jeudi, 13 juillet 2017 00:00

Sit-in à Khan Sheikhoun pour marquer les 100 jours depuis l'attaque mortelle au gaz sarin Deadin Sarin Attack

Les groupes de la société civile dans la ville de Khan Sheikoun (campagne d'Idleb) ont organisé jeudi un rassemblement pour marquer les 100 jours depuis l'attaque chimique mortelle lancée par les forces d'Assad sur la ville et qui a tué et blessé environ 400 civils.
Les survivants de l'attaque et les familles des victimes ainsi que les membres du Conseil local ont participé au sit-in. Les manifestants ont condamné le silence de la Communauté Internationale sur le massacre. "Assad est un criminel de guerre" et "Vous n'avez tué que la peur en nous" pouvions nous lire sur les pancartes.
Lors d'une conférence de presse organisée après la manifestation, le Conseil local a salué les efforts de la Défense civile et du personne médical pour aider les victimes de l'attaque. Le Chef du Conseil Mohammed Ahmed Mirati a déclaré qu'un Comité international d'enquête a parlé avec le Conseil pour se rendre sur le site de l'attaque en passant par des zones contrôlées par le régime. Le régime d'Assad a affirmé qu'il autoriserait le passage du Comité uniquement si les résultats de l'enquête sont en sa faveur.
Rappelons que le 04 avril, les avions de guerre du régime d'Assad ont ciblé la ville de Khan Sheikhoun avec du gaz sarin, tuant 100 civils, principalement des femmes et des enfants, et en blessant environ 270 autres.
L'attaque a été internationalement condamnée. Les États-Unis ont envoyé en représailles des missiles sur la base aérienne d'Al Shayrat (campagne de Homs) à partir de laquelle les avions du régime ont décollé.
La France a déclaré que le rapport sur les armes chimiques sur l'attaque confirme l'utilisation du sarin et que les conclusions du rapport étaient «incontestables».
Le Secrétaire britannique aux Affaires étrangères, Boris Johnson, a déclaré qu'il n'avait absolument aucun doute de la culpabilité du régime d'Assad.
Après avoir interrogé des témoins et examiné des échantillons, une mission d'enquête de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a conclu qu'un grand nombre de personnes ont été exposées au sarin ou à une substance dans l'attaque de Khan Sheikhoun.

Home PRESSE Nouvelles locales Sit-in à Khan Sheikhoun pour marquer les 100 jours depuis l'attaque mortelle au gaz sarin Deadin Sarin Attack