lundi, 12 mars 2018 20:00

Sobhiya Sa’ad, première membre de la Défense civile syrienne tuée dans les frappes aériennes du régime sur la campagne d'Idleb

Le Corps de la Défense civile syrienne a déclaré que la première femme volontaire dans ses équipes de secours a été tuée dans les frappes aériennes du régime d'Assad sur la campagne d'Idleb samedi.
Le Groupe de secours, également connu sous le nom de Casques blancs, a annoncé que Sobhiya Sa'ad a été tuée avec des membres de sa famille lorsqu'une frappe aérienne a ciblé leur maison dans la ville de Kafarsajna (campagne d'Idleb).
Le Groupe de secours les Casques blancs, qui aide les victimes des bombardements menés par les forces du régime et leurs alliés, a déclaré que Mme Sa'ad est la première femme volontaire à être tuée depuis la création du Groupe en 2013.
La Défense civile a remporté le Tipperary Prix international irlandais de la Paix 2016 en reconnaissance des efforts déployés par le Groupe pour sauver les civils et aider les communautés locales en Syrie.
Les Casques blancs ont vu le jour en 2012 pour aider les victimes des attaques du régime d'Assad sur les zones civiles. L'Organisation a reçu plusieurs prix internationaux et a été nominée par des militants étrangers et syriens pour le prix Nobel 2016.
Le Groupe de volontaires, officiellement fondé en octobre 2014, compte 150 centres répartis dans toutes les zones libérées en Syrie. Il effectue des opérations de recherche et de secours de sous les décombres des bâtiments bombardés et éteint les incendies causés par le régime d'Assad et les attaques de ses alliés.

Home PRESSE Nouvelles locales Sobhiya Sa’ad, première membre de la Défense civile syrienne tuée dans les frappes aériennes du régime sur la campagne d'Idleb