samedi, 14 avril 2018 21:16

Appui général aux frappes militaires contre le régime d'Assad en Syrie

Les frappes militaires lancées samedi à l'aube contre les positions militaires du régime d'Assad et de ses milices terroristes alliées ont reçu un large soutien international. Les raids ont été considérés comme « la réponse appropriée aux crimes de guerre contre les civils ».
L'Union européenne, l'OTAN, la Turquie, le Canada, l'Australie, l'Arabie saoudite et le Qatar ont exprimé leur soutien aux frappes. Le Ministère turc des Affaires étrangères a déclaré que les frappes menées tôt ce matin par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France sont une réponse appropriée à l'attaque chimique qui a causé la mort de nombreux civils à Douma le 07 avril.
Nous saluons cette opération qui a apaisé la conscience de l'humanité face à l'attaque de Douma, suspecté d'avoir été perpétrée par le régime, a déclaré samedi le Ministère turc des Affaires étrangères.
Le Ministère a souligné que les attaques aux armes de destruction massive, dont des armes chimiques, qui ciblent aveuglément les civils constituent des crimes contre l'humanité.
Plusieurs positons et installations militaires du régime dans et autour de la capitale Damas ainsi que dans le centre de la Syrie ont été touchées par les frappes. L'agence de presse Anadolu a déclaré que les frappes ont ciblé la base aérienne de Dumayr (Nord-Est de Damas), les centres de recherche scientifique syriens de Barza et Jamraya, la base aérienne de Mazzah et la 41e brigade des forces spéciales à Damas.
L'agence Anadolu a ajouté que les frappes ont également touché des positions militaires sur la montagne Qassioun, à proximité de l'aéroport international de Damas ainsi que sur des bases militaires à Ruhaiba et à Kiswa (campagne de Damas).
Un entrepôt militaire dans la région de Danha (Ouest de Homs), la base aérienne de Hama ainsi que les positions des milices soutenues par l'Iran près de la ville d'Izraa (Nord de Deraa) ont également été touchés.

Home PRESSE Nouvelles politiques Appui général aux frappes militaires contre le régime d'Assad en Syrie