mercredi, 12 juillet 2017 23:31

Khaled Daher : l'armée libanaise tue une fille syrienne et accuse son père d'être un kamikaze

Khaled Daher, Député libanais, a dénoncé les affirmations de l'armée libanaise selon lesquelles la petite fille qui a trouvé la mort lors du raid du 30 juin sur les camps de réfugiés syriens dans la ville d'Arsal (Nord-Est du Liban) a été tuée quand son père s'est fait exploser à l'aide d'une ceinture explosive. La fillette est morte quand un véhicule de l'armée libanaise est rentré dans la hutte où elle vivait, effondrant le mur sur elle.
Les parents sont toujours en vie, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse tenue à son domicile dans la ville de Tripoli.
M. Daher a tenu le Commandant de l'armée libanaise et le Ministre de la Défense pleinement responsables de la mort de la fille et d'autres personnes sous la garde de l'armée libanaise.
Aucun réfugié ne s'est fait exploser, a-t-il affirmé, ajoutant que ces propos avancés par l'armée libanaise visent à couvrir les crimes commis contre des enfants et des femmes sans défense dans les camps.
Rappelons que la Coalition Nationale Syrienne a tenu les autorités libanaises responsables des incidents qui ont eu lieu à Arsal, appelant à une enquête urgente sur les crimes contre les réfugiés syriens et à juger les responsables.
Dans un communiqué de presse publié mercredi, la Coalition appelle les Nations Unies, la Commission des droits de l'Homme des Nations Unies et toutes les organisations internationales compétentes à prendre des mesures urgentes, à assumer leurs responsabilités, à mettre fin à ces violations et crimes et à juger les responsables.

Home PRESSE Nouvelles politiques Khaled Daher : l'armée libanaise tue une fille syrienne et accuse son père d'être un kamikaze