samedi, 11 novembre 2017 20:52

L'UNICEF : près d'un million d'enfants devenus orphelins par la guerre en Syrie

Selon le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), environ un million d'enfants syriens ont perdu un ou leurs deux parents depuis 2011, date à laquelle le régime d'Assad a déclaré la guerre au peuple syrien.
L'Agence des Nations Unies a qualifié ce chiffre de désastreux dans tous les sens, notant qu'avant 2011 la Syrie comptait environ 25 millions d'habitants, dont un tiers d'enfants. Depuis, environ 10% des enfants syriens ont perdu un ou leurs deux parents. La Syrie est aujourd'hui l'une des régions les plus dangereuses au monde pour les enfants, a indiqué l'UNICEF dans une étude spéciale. Des milliers d'enfants ont perdu la vie, des frères, des sœurs, des amis, du personnel soignant et leurs maisons.
L'étude souligne que des dizaines de milliers d'enfants syriens souffrent d'incapacités permanentes, et que des centaines de milliers d'autres sont maintenant pris au piège dans les zones assiégées. De plus, sur les environ un million d'enfants qui ont fui vers les pays voisins, environ 8000 n'étaient pas accompagnés.
Une étude menée début septembre a révélé qu'environ 800 000 enfants syriens sont devenus orphelins à cause de la guerre et vivent actuellement en Syrie ou dans les pays voisins. Seuls quelques-uns de ces orphelins reçoivent les soins appropriés.
Selon le Réseau syrien pour les droits de l'Homme (SNHR), environ 82 000 familles syriennes ont perdu leur soutien de famille, tandis qu'environ 2300 familles ont perdu leur mère. Les organisations humanitaires ont déclaré que 90% des orphelins syriens ne sont pas parrainés.
Les organisations humanitaires régionales et internationales ont fait part de leur inquiétude concernant la grande proportion d'enfants orphelins ou d'enfants réfugiés non accompagnés exposée au trafic d'être humains, au prélèvement d'organes, à l'esclavage et à la violence. Les organisations ont également mis en garde contre l'aggravation des crises psychologiques.
Les Nations Unies ont mis en garde jeudi contre la détérioration de la situation humanitaire dans les zones assiégées en Syrie à l'approche de l'hiver et de son impact sur les enfants. Le Conseiller humanitaire de l'ONU Jan Egeland a averti que cet hiver sera parmi les plus difficiles.
La Coalition Nationale Syrienne a appelé la Communauté Internationale et les organisations concernées par les droits des enfants, en particulier le Conseil de sécurité de l'ONU, à assumer leurs responsabilités face aux continuelles souffrances des enfants syriens.

Home PRESSE Nouvelles politiques L'UNICEF : près d'un million d'enfants devenus orphelins par la guerre en Syrie