samedi, 15 avril 2017 16:56

Le Canada ajoute vingt sept hauts dirigeants syriens à la liste des personnes visées par des sanctions

Le Gouvernement canadien a annoncé l'adoption de nouvelles sanctions contre le régime syrien de Bachar Al Assad en rajoutant le nom de 27 personnes supplémentaires sur sa liste.
Ces personnes, comme les 190 précédentes, sont désormais assujetties à un gel des avoir et à une interdictions des transactions.
Ces personnes sont de hauts dirigeants du régime d'Assad. L'ajout de leurs noms à la liste des personnes visées par des sanctions contribuera à accroître la pression internationale sur le régime pour qu'il cesse immédiatement les actes de violence arbitraires contre son propre peuple, comme l'attaque à l'arme chimique perpétrée ce mois-ci, et qu'il amorce des négociations sérieuses.
« L'annonce d'aujourd'hui concernant les sanctions supplémentaires contre des dirigeants clés du régime syrien fait partie de nos efforts soutenus pour accentuer la pression sur le régime d'Assad afin qu'il cesse ses violences contre des innocents, enfants, femmes et hommes. L'attaque à l'arme chimique perpétrée la semaine dernière au sud d'Idleb constitue un crime de guerre et est inacceptable. Le Canada collabore avec ses alliés pour mettre un terme à la guerre en Syrie et demander des comptes aux responsables », a déclaré à cette occasion Chrystia Freeland, Ministre des Affaires étrangères.
Le Canada s'est engagé à verser 1,6 milliard $ en appui aux mesures déployées dans la région pour fournir une aide humanitaire, renforcer la sécurité, et contribuer à la stabilisation et au développement. Le Canada a en outre accueilli plus de 40 000 réfugiés syriens sur son territoire.

Home PRESSE Nouvelles politiques Le Canada ajoute vingt sept hauts dirigeants syriens à la liste des personnes visées par des sanctions