lundi, 11 juin 2018 21:48

Le Chef de l'ONU inquiet des raids aériens à Idleb en Syrie

Le Secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a exprimé dimanche sa « profonde inquiétude » concernant les raids aériens à Idleb en Syrie, dans lesquels des dizaines de civils ont été tués.
Il a été rapporté que les raids aériens menés dans la nuit du 7 au 8 juin et visant le village de Zardana dans la zone rurale d'Idleb, dans le Nord de la Syrie, avaient fait des dizaines de morts, dont des enfants.
« Le Secrétaire général appelle à une enquête complète sur ces attaques, particulièrement les allégations selon lesquelles une deuxième attaque ciblait les premiers secours, pour établir les responsabilité », a déclaré le Porte-parole de M. Guterres, Stéphane Dujarric, dans un communiqué.
« Il rappelle qu'Idleb fait partie de l'accord de désescalade conclu à Astana (capitale kazakhe) et appelle ses signataires à tenir leurs engagements », a ajouté le Porte-parole.
Le Secrétaire général a souligné la situation précaire des 2,3 millions de personnes de la province d'Idleb, dont 60% sont des civils que le conflit a contraint au déplacement, notamment en provenance de la Ghouta Est pour les plus récents.
« Il appelle à une cessation immédiate des hostilités et demande à tous les acteurs de respecter leurs obligations en vertu du droit humanitaire international, notamment en termes de protection des civils et des infrastructures civiles ».

Home PRESSE Nouvelles politiques Le Chef de l'ONU inquiet des raids aériens à Idleb en Syrie