vendredi, 11 août 2017 20:13

Le Musée Mémorial de l'Holocauste à Washington affiche les noms des prisonniers donnés par l'ancien détenu dans les prisons d'Assad

Un militant syrien des droits de l'Homme et ancien détenu a présenté mardi le Musée Mémorial de l'Holocauste des États-Unis avec les noms de ses camarades afin de transmettre au monde les atrocités commises par les forces du régime d'Assad contre les détenus.
Un rapport du New York Times a expliqué mercredi comment Mansour Omari a présenté mardi le Centre de recherche et de conservation du Musée Mémorial de l'Holocauste des États-Unis avec des fragments de vêtements sur lesquels ses détenus et lui ont inscrit leurs noms lors de leur détention à Damas sous la supervision de la Division 4, une unité des forces d'élite du régime d'Assad. M. Omari a passé près d'un an en captivité avant d'être libéré en février 2013.
M. Omari a déclaré qu'avec cinq détenus, ils ont griffonné sur une chemise avec du sang et de la rouille les noms de tous les détenus. M. Omari a été le premier du groupe à sortir de prison.
Les responsables du Musée se préparent à étudier le tissu et recherchent la meilleure façon de le conserver. La Conservatrice en chef, Jane E. Klinger, a déclaré que son équipe cherchait à construire des conteneurs pour garder les documents - peut-être à partir de plexiglas équipés de lumières ultraviolettes.
M. Omari a déclaré espérer que le Musée conserve les 82 noms en tant que preuve. Afficher les noms et les documents vise à sensibiliser les visiteurs du Musée de Washington sur la guerre menée par le régime d'Assad contre le peuple syrien depuis 2011.
Rappelons que M. Omari a également travaillé comme journaliste et traducteur et a été membre de l'Association des journalistes syriens. Il travaillait pour le Centre syrien pour les médias et la liberté d'expression et documentait les cas de personnes disparus sous le régime de Bachar Al Assad lorsque des membres des renseignements de l'Armée de l'air ont attaqué son bureau en 2012.
Après sa sortie de prison, M. Omar a continué à documenter les violations en Syrie, pour ensuite rejoindre l'Organisation Reporters sans frontières.

Home PRESSE Nouvelles politiques Le Musée Mémorial de l'Holocauste à Washington affiche les noms des prisonniers donnés par l'ancien détenu dans les prisons d'Assad