mardi, 12 juin 2018 21:58

Le régime d'Assad interdit l'entrée d'un convoi d'aide humanitaire de l'ONU à Douma

Les Nations Unies ont déclaré que le régime d'Assad a interdit dimanche l'entrée d'un convoi humanitaire de l'ONU à Douma (Ghouta Est). La ville compte toujours des dizaines de milliers de civils qui souffrent de conditions de vie désastreuses et d'un manque de services essentiels.
Douma est la cible d'une campagne de bombardements féroces menée par le régime d'Assad et les forces russes depuis début 2018, en plus d'un déplacement forcé de masse de la majorité de la population locale. La campagne a vu l'utilisation d'armes chimiques dans de nombreuses attaques, dont l'attaque du 07 avril à Douma qui a tué et blessé des centaines de civils.
Panos Moumtzis, Coordonnateur humanitaire régional des Nations Unies, a appelé les grandes puissances à négocier un règlement pour mettre fin à la guerre et éviter un bain de sang à Idleb.
La province du Nord-Ouest, limitrophe de la Turquie, est devenue un « dépotoir » pour les civils et les combattants évacués des autres zones contrôlées par l'opposition, gonflant ainsi sa population, a-t-il ajouté.
Avec cette escalade, cette détérioration, nous nous inquiétons vraiment de voir 2,5 millions de personnes poussées de plus en plus vers la frontière turque, a déclaré M. Moumtzis lors d'un point de presse à Genève.
Nous craignons également que pour les habitants d'Idleb, il n'y ait pas d'autre Idleb pour les accueillir, vraiment c'est le dernier endroit.
M. Moumtzis a ajouté que plus de 920 000 personnes ont été déplacées en Syrie les quatre premiers mois de 2018. C'est le plus grand nombre de déplacés sur une courte période de temps depuis que le conflit a débuté. Au total, 6,2 millions de Syriens ont quitté leur foyer à l'intérieur du pays, et quelque 5,6 millions sont toujours réfugiés dans les pays voisins, selon des chiffres de l'ONU.

Home PRESSE Nouvelles politiques Le régime d'Assad interdit l'entrée d'un convoi d'aide humanitaire de l'ONU à Douma