samedi, 30 juin 2018 21:56

L’ONU : le nombre de personnes déplacées dans le Sud de la Syrie a triplé ces deux derniers jours

Les Nations Unies ont déclaré que le nombre de personnes déplacées dans la province de Deraa a triplé ces deux derniers jours; le régime d'Assad et les forces russes ayant intensifié leur campagne de bombardements sur les zones tenues par les Révolutionnaires dans la province.
Mohamed Hawari, Porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en Jordanie, a déclaré vendredi que jusqu'à 160 000 personnes ont été déplacées dans le Sud de la Syrie.
Le HCR s'attend à ce que le nombre augmente, a ajouté M. Hawari. Lundi, l'ONU a estimé le nombre de personnes déplacées à 45 000, soulignant que plus de 750 000 personnes sont en danger.
rappelons que le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé à la fin immédiate de l'actuelle escalade militaire dans le Sud de la Syrie. Il a également appelé à respecter les obligations découlant du droit international et du droit international humanitaire, notamment la protection des civils et des infrastructures civiles.
La Coalition Nationale Syrienne a tenu plusieurs réunions avec des représentants de pays amis pour attirer l'attention sur la situation dans le Sud de la Syrie ces derniers jours.
Yasser Farhan, Membre de l'Organe politique de la Coalition, s'est entretenu avec des membres de l'équipe de l'Envoyé spécial de l'ONU en Syrie, Staffan de Mistura, et des représentants du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU à Genève. Il a appelé à une intervention sérieuse des Nations Unies pour arrêter l'attaque du régime d'Assad contre Deraa. Il a également appelé l'ONU à assumer ses responsabilités et à empêcher les déplacements forcés de masse des habitants de la province de Deraa.
M. Farhan a déclaré que les continuelles attaques contre les civils à Deraa font partie de la longue liste de crimes de guerre commis par le régime d'Assad avec l'aide de la Russie et de l'Iran.
Il a souligné que la prise de contrôle d'une nouvelle zone par le régime d'Assad ne changera pas la réalité du processus politique visant à réaliser la pleine transition politique en Syrie conformément au Communiqué de Genève de 2012 et à la Résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Home PRESSE Nouvelles politiques L’ONU : le nombre de personnes déplacées dans le Sud de la Syrie a triplé ces deux derniers jours