Le Conseil National Syrien

Le Conseil NationalSyrien a été fondé dans le but d'unir l'Opposition et de former un front politique pour préserver les droits du peuple syrien. L'objectif était de soutenir la Révolution dans la réalisation de la liberté et de la démocratie pour les Syriens. Le rôle du CNS a évolué avec la Révolution et sa tâche actuelle est de renverser le régime et d’instaurer un état système démocratique pluraliste.

 

 

Les principes du Conseil :

 

-          Travailler pour renverser Assad par tous les moyens possibles

 

-          Garantir l'unité nationale de toutes les composantes de la société syrienne et le rejet des divisions

 

-          Préserver la nature pacifique de la Révolution et de ses caractéristiques

 

-          Protéger la souveraineté nationale et l'indépendance nationale

 

 

Sa création :

 

 

La formation d'une équipe expérimentée et mobile pour agir comme cadre politique général pour la Révolution Syrienne au niveau international afin de soutenir la cause d'une Syrie libre a incité à la création du Conseil National Syrien. Il aura fallu plus de 5 mois pour que cette vision donne un conseil qui mélange personnalités politiques nationales et militants de l'Opposition.

 

 

Les fondateurs du CNS ont réuni une équipe d'experts, des technocrates et des personnalités politiques pour mettre en place un nouveau mécanisme d’élection des membres du Conseil. Il a donc fallu :

 

-          Dessiner une carte de la Révolution, et lister les personnes actives afin d’élire des candidats

 

-          Identifier les compétences et les rôles des membres qu’ils pourraient y avoir au sein du Conseil et les fonctions décrivant chaque poste

 

-          Établir les normes pour la représentation des différents groupes au sein du Conseil afin de refléter fidèlement les idées sociales et politiques variées du peuple syrien

 

-          Construire un conseil dont les membres remplissent la diversité, l'intégrité des aptitudes et les compétences souhaitées

 

 

Les objectifs du CNS :

 

 

 

1)      Dessiner un soutien international

 

Le Conseil National Syrien cherche à obtenir le soutien, un appui spécifiquement politique, pour la Révolution Syrienne : il s’est tout d’abord tourné vers la Ligue arabe, puis s’est adressé à l'Union européenne, les États-Unis, les Nations Unies et d'autres nations dans le monde entier. Le Conseil National Syrien a pour but de créer des relations positives avec la Ligue arabe et l'Organisation des Nations Unies pour renforcer la confiance politique dans la nouvelle Syrie, qui sera stable et sûre avec un gouvernement civil élu démocratiquement.

 

 

2)      Unir les Syriens pendant une période transitoire

 

Le rôle du CNS est de promouvoir la solidarité nationale entre tous les Syriens, et de construire des alliances fortes au sein de la Révolution pour assurer le succès et l'unité des Syriens au cours de cette phase de transition. Il incarne également l'objectif de la réconciliation entre tous les Syriens et représente leurs aspirations pour construire une société tolérante en s’appuyant sur le passé historique de tolérance de la Syrie. Le Conseil continuera de travailler pour renforcer la souveraineté nationale et assurer l'unité du territoire syrien.

 

 

3)      Développer une feuille de route pour le changement démocratique en Syrie

 

Le CNS veut construire un État syrien civil moderne. Le programme politique publié le 20 novembre 2011 comprend une feuille de route pour conduire la Syrie sur la bonne voie du progrès et de la prospérité.

 

4)      Veiller à ce qu'il n'y ait pas de vide politique

 

Grâce à l'expérience technocratique et professionnelle accumulée par ses membres, la Coalition Nationale Syrienne sera en mesure de former un gouvernement intérimaire comme indiqué dans son programme politique. La plate-forme appelle à une fonction politique du Conseil pour tenir une conférence nationale et adopter des réformes électorales. Le Conseil devrait également élire un parlement intérimaire pour préparer et rédiger une nouvelle constitution et la tenue d'élections générales libres. Il y a un nombre important d'experts au sein du Conseil qui peuvent faire en sorte qu’un vide politique n’ait pas lieu au cours d'une partie de la période de transition. En outre, la diversité des groupes politiques représentés par le CNS garantit l'unité du peuple syrien autour de l'objectif politique qu’est un État libre et démocratique.

 

 

5)      Transmettre les demandes Syriens à la communauté internationale

 

La révolution a été lancée par un groupe de jeunes appartennant à aucun parti ou groupe particulier. Les membres du Mouvement Révolutionnaire sont représentés à 50-60% par des membres du Conseil. Cela garantit la prise en considération de la voix des Syriens ordinaires dans la prise de décisions concernant la Révolution et sont entendus par la Communauté Internationale.

 

 

Le Conseil NationalSyrien a été fondé dans le but d'unir l'Opposition et de former un front politique pour préserver les droits du peuple syrien. L'objectif était de soutenir la Révolution dans la réalisation de la liberté et de la démocratie pour les Syriens. Le rôle du CNS a évolué avec la Révolution et sa tâche actuelle est de renverser le régime et d’instaurer un état système démocratique pluraliste.

 

Les principes du Conseil :

 

-          Travailler pour renverser Assad par tous les moyens possibles

-          Garantir l'unité nationale de toutes les composantes de la société syrienne et le rejet des divisions

-          Préserver la nature pacifique de la Révolution et de ses caractéristiques

-          Protéger la souveraineté nationale et l'indépendance nationale

 

Sa création :

 

La formation d'une équipe expérimentée et mobile pour agir comme cadre politique général pour la Révolution Syrienne au niveau international afin de soutenir la cause d'une Syrie libre a incité à la création du Conseil National Syrien. Il aura fallu plus de 5 mois pour que cette vision donne un conseil qui mélange personnalités politiques nationales et militants de l'Opposition.

 

Les fondateurs du CNS ont réuni une équipe d'experts, des technocrates et des personnalités politiques pour mettre en place un nouveau mécanisme d’élection des membres du Conseil. Il a donc fallu :

-          Dessiner une carte de la Révolution, et lister les personnes actives afin d’élire des candidats

-          Identifier les compétences et les rôles des membres qu’ils pourraient y avoir au sein du Conseil et les fonctions décrivant chaque poste

-          Établir les normes pour la représentation des différents groupes au sein du Conseil afin de refléter fidèlement les idées sociales et politiques variées du peuple syrien

-          Construire un conseil dont les membres remplissent la diversité, l'intégrité des aptitudes et les compétences souhaitées

 

Les objectifs du CNS :

 

1)      Dessiner un soutien international

Le Conseil National Syrien cherche à obtenir le soutien, un appui spécifiquement politique, pour la Révolution Syrienne : il s’est tout d’abord tourné vers la Ligue arabe, puis s’est adressé à l'Union européenne, les États-Unis, les Nations Unies et d'autres nations dans le monde entier. Le Conseil National Syrien a pour but de créer des relations positives avec la Ligue arabe et l'Organisation des Nations Unies pour renforcer la confiance politique dans la nouvelle Syrie, qui sera stable et sûre avec un gouvernement civil élu démocratiquement.

 

2)      Unir les Syriens pendant une période transitoire

Le rôle du CNS est de promouvoir la solidarité nationale entre tous les Syriens, et de construire des alliances fortes au sein de la Révolution pour assurer le succès et l'unité des Syriens au cours de cette phase de transition. Il incarne également l'objectif de la réconciliation entre tous les Syriens et représente leurs aspirations pour construire une société tolérante en s’appuyant sur le passé historique de tolérance de la Syrie. Le Conseil continuera de travailler pour renforcer la souveraineté nationale et assurer l'unité du territoire syrien.

 

3)      Développer une feuille de route pour le changement démocratique en Syrie

Le CNS veut construire un État syrien civil moderne. Le programme politique publié le 20 novembre 2011 comprend une feuille de route pour conduire la Syrie sur la bonne voie du progrès et de la prospérité.

 

 

4)      Veiller à ce qu'il n'y ait pas de vide politique

Grâce à l'expérience technocratique et professionnelle accumulée par ses membres, la Coalition Nationale Syrienne sera en mesure de former un gouvernement intérimaire comme indiqué dans son programme politique. La plate-forme appelle à une fonction politique du Conseil pour tenir une conférence nationale et adopter des réformes électorales. Le Conseil devrait également élire un parlement intérimaire pour préparer et rédiger une nouvelle constitution et la tenue d'élections générales libres. Il y a un nombre important d'experts au sein du Conseil qui peuvent faire en sorte qu’un vide politique n’ait pas lieu au cours d'une partie de la période de transition. En outre, la diversité des groupes politiques représentés par le CNS garantit l'unité du peuple syrien autour de l'objectif politique qu’est un État libre et démocratique.

 

5)      Transmettre les demandes Syriens à la communauté internationale

La révolution a été lancée par un groupe de jeunes appartennant à aucun parti ou groupe particulier. Les membres du Mouvement Révolutionnaire sont représentés à 50-60% par des membres du Conseil. Cela garantit la prise en considération de la voix des Syriens ordinaires dans la prise de décisions concernant la Révolution et sont entendus par la Communauté Internationale.

Home COMPOSANTES Le Conseil National Syrien