Le Rassemblement patriotique libre

La Révolution Syrienne vise à mettre un terme à une ère de tyrannie au cours de laquelle les citoyens ont été privés de liberté et de dignité. Les Syriens étaient encore privés d'exprimer leurs opinions et toutes les informations entourant la politique ont été manipulées pour contrôler l'esprit et la conscience de la population. Le régime a aussi utilisé les fronts politiques laissés par les partis politiques afin d’atteindre ses objectifs, le parti était appelé le Front national.

Nous étions les employés du gouvernement, nous avons rejeté la présence de la corruption et de ses mécanismes. Nous essayons de réformer ce qui a été corrompu mais nous avons été surpris par la tyrannie de l'état au pouvoir. Nous n’avons pas pu risquer de faire des tentatives individuelles car nous aurions été accusés de trahison. Nos enfants et nos familles auraient été exposés à des attaques vicieuses et effrayantes sur la base de photos montrant des scènes d'horreur des années 80.

Par conséquent, il était nécessaire d'attendre le moment décisif où le peuple déclencherait une Révolution en Syrie. Les personnes, de tous les groupes ethniques et de la société syrienne, se tenaient au coude à coude pour résister à l'oppression et aux crimes commis contre les jeunes syriens qui se sont prononcés contre le régime exigeant la liberté et la dignité. Les manifestations étaient pacifiques, mais le régime a réagi immédiatement en tirant à balles réelles sur les manifestants tuant des dizaines, puis des centaines, puis des dizaines de milliers de personnes avec une tyrannie sans précédent. Le régime a décidé de détruire les grandes villes, les banlieues, la nation et ses institutions.

Depuis nous nous considérons comme des employés d'une nation que nos ancêtres ont construit, nous ne sommes pas des fonctionnaires pour le pouvoir en place, nous avons démissionné de nos postes en raison de l'arrogance et de la tyrannie du régime. Nous adhérons à la Révolution du peuple. Nous travaillons avec la Coalition Nationale Syrienne et dans le cadre de la Coalition, nous avons formé le Rassemblement national pour les travailleurs syriens libres dans les institutions étatiques. Le but est d’assurer l’unité de la nation syrienne afin de protéger ses institutions et combler les lacunes laissées après la chute du régime d'Assad.

Nous ne sommes pas un parti politique, l'objectif est de nous unir pour la chute du régime, menant la Révolution à la victoire, et transformer l'Armée Libre en une armée nationale qui protège les personnes et défend leur dignité et leur liberté. Notre travail se poursuivra à travers la Coalition et sera coordonné avec l'administration, et les objectifs de la Coalition.

Déclaration de création :

Nous sommes le Rassemblement national syrien pour les travailleurs syriens libres dans les institutions étatiques qui ont refusé d'assassiner, de déplacer, de détruire les villes et villages et l'infrastructure de la Syrie. Nous avons défendu la Révolution de notre peuple et contribuons au projet national de l'Opposition Syrienne, sous la direction de la Coalition Nationale Syrienne. Les objectifs comprennent la participation à renverser le régime sous toutes ses formes, à construire une nation démocratique pluraliste moderne, une nation pour tous ses citoyens assurant que la diversité soit une source de puissance et de prospérité.

Notre visons à créer une communauté syrienne sûre et unifiée pour mettre fin au chaos et aux assassinats. Nous nous efforçons également de protéger les institutions civiles de l'État, de fournir une assistance technique, de jouer un rôle de fournisseur de services, de répondre aux divers besoins des citoyens et de protéger la propriété du peuple et de renforcer sa cohésion.

Nous travaillerons également à soutenir les employés du gouvernement qui ont soutenu la Révolution et à garantir la protection des institutions gouvernementales et la paix civile après la chute du régime.

Le Rassemblement national exprime également son soutien à l'Armée Libre et leur direction unifiée. Nous soutenons également le rôle de l’Armée Libre FSA à devenir un élément permanent de la société syrienne et l'accroissement du rôle qu'ils jouent dans la supervision de la protection de la Révolution du peuple syrien et la chute du régime d’Assad.

Nous nous félicitons des rôles de supervision des nations arabes et d'autres pays amis pour leur soutien à la Révolution du peuple syrien. Nous tenons en haute estime la reconnaissance de la Coalition comme le représentant légitime du peuple syrien.

Les membres fondateurs du Rassemblement national syrien :

Les membres fondateurs du Rassemblement national pour les travailleurs syriens libres sont ceux qui ont assisté à la réunion à Amman de décembre 2012 :

-          Le Dr. Ahmad Zaytoun

-          L’ingénieur Ahmad Al Mijbal

-          Ikhlas Badawi – Membre du parlement

-          Asaad Mustafa – Ancien Ministre

-          Hatem Al Thaher – Membre du parlement

-          Le juge Shihab Al Din

-          Le juge Khaled Abdullah Shbayb

-          Le Dr. Riad Hijab – Ancien Président du Gouvernement

-          Le Dr. Riad Nasan Agha – Ancien Ministre et Ambassadeur

-          Saleh Al Naimi

-          Le juge Talal Al Houshan

-          L’Ambassadeur Dr. Abdul Latif Dabagh

-          Abdu Husam Il Din – Adjoint du Ministre du Pétrole ayant fait défection

-          L’ingénieur Adnan Al Shughri

-          Ali Al Bsh – Membre du parlement

-          Le juge Ali Ibrahim Al Oun

-          L’Ambassadeur Dr. Faroud Taha

-          Le juge Mohamad Anwar Majani

-          L’Ambassadeur Mohamad Basam Al Imadi

-          Le Député Mohamad Brmo

-          Dr. Mohamad Husam Hafez – Consultant diplomatique

-          Mohamad Al Helou – Membre du parlement

-          Mohamad Hasan Al Tawad

-          Mohamad Said Al Issa – Membre du parlement

-          Mohamad Wajih Jumuah

-          Mahmoud Suleiman

-          Le Député Nasir Al Hariri

Certains des fondateurs n'ont pas pu assister pour diverses raisons.

Ceux qui étaient présents ont convenu de former un Conseil d'administration composé de sept membres dirigé par le Dr Riad Hijab, incluant le Ministre Asaad Mustafa, le Ministre Dr. Riad Al Nasan Agha, l'Ambassadeur Dr. Farouq Taha, l’assistant du Ministre M. Abdo Husam Il Din, le Député Ikhlas Badawi et le juge Talal Houshan.

M. Najib Al Ghadban a assisté en tant que représentant de la Coalition Nationale Syrienne. De la Coalition M. Mohamd Qadah et le Dr Rateb Al Nabulsi étaient également présents.

Le Conseil d'administration :

-          Dr. Riad Hijab en tant que Président, ancien président du gouvernement et ancien Ministre de l'Agriculture

-          Mr. Asaad Mustafa, ancien Ministre de l’Agriculture – Governorat de Hama

-          Dr. Riad Naasan Agha – ancien Ministre de la Culture – ancient Ambassadeur des Emirats et d’Oman

-          Dr. Farouq Taha - Ambassadeur de la Biélorussie et des pays baltes – assistant de l’ancien Ministre des Affaires étarngères

-          Mr. Abdou Husam Il Din – Assistant de l’ancien Ministre de l’Agriculture

-          Mrs. Ikhlas Badawi – Membre du parlement

-          Mr. Talal Houshan – Juge, Président du Conseil de l’Armée Libre

Répartition des tâches et des responsabilités entre les membres du Conseil d'administration :

Lors de la première réunion à Doha, le 27/12/2012, les tâches et les responsabilités ont été réparties entre les membres du Conseil d'administration, comme suit :

-          Dr. Riad Hijab en tant que Président

-          M. Asaad Mustafa en tant que vice-Président et secrétaire des Relations publiques

-          Dr. Riad Naasan Agha comme Secrétaire des Medias

-          Dr. Farouq Taha, Secrétaire à la Sécurité, Secrétaire Administratif et Financier

-          M. Abdou Husam Il Din, Secrétaire des Opérations internes et des activités Révolutionnaires

-          Mme Ikhlas Badawi, Secrétaire des aides et des personnes blessées

-          M. Talal Houshan, Secrétaire Juridique et des droits de lHhomme

Home COMPOSANTES Le rassemblement patriotique libre