Le Bloc National Démocratique

Le Bloc national est un parti politique syrien qui a joué un rôle de premier plan dans l'arène politique syrienne, en particulier pendant le mandat français sur la Syrie (1920-1946) et au cours de la Première République (1932-1963). Décrit comme le parti politique le plus fort en Syrie pendant l'ère de la démocratie, il a dans ses rangs de nombreux dirigeants politiques syriens au cours de la Première République.

Le bloc a connu de nombreux clivages internes, et quelques-uns des principaux leaders tels que Haitham Al Atassi l’ont quitté. Après la libération, il a été rebaptisé « Parti national syrien » et a contrôlé la majorité des sièges parlementaires entre 1936 et 1939 et entre 1943 et 1947.

En 1925, le Haut Commissaire français de la Galatasaray Navy a permis la formation de partis et d'organisations politiques par un groupe de politiciens syriens réclammant l'unité du pays et son indépendance. Parmi ces politiciens Abdul Rahman Shahbandar, le fondateur du Parti populaire à l'époque du Roi Faisal Premier qui a été dissous lors de la chute du Royaume arabe syrien.

En 1928, des hommes politiques syriens, la plupart ayant participé à l’Empire ottoman lors de la Première guerre mondiale, ont formé le « Bloc National ». La plupart des dirigeants, de familles féodales, possédaient de vastes étendues de terres agricoles ainsi que des villages syriens, ce qui représentait un point négatif et faisait penser à une règle de « l'aristocratie ».

Home COMPOSANTES Les blocs politiques Le Bloc National Démocratique