2 octobre 2017 In Coalition News

(02 oct) : La Coalition Nationale Syrienne a fermement condamné les attaques contre les civils menées par les pseudos Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par les États Unis, et les Forces du régime d'Assad, appuyées par la Russie et les milices iraniennes.
Le Conseil provincial de Deir El Zor a appelé les Nations Unies, le Secrétariat du Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies et les dirigeants de la coalition internationale anti-État Islamique (EI) à assumer leurs responsabilités juridiques et morales et à protéger les civils, soulignant la nécessité de prendre les précautions nécessaires pour protéger et épargner les civils.
Les activistes dans la campagne de Deir El Zor ont déclaré que 10 civils ont été tués et des dizaines d'autres blessés, dont des enfants, dans les frappes aériennes de la coalition internationale sur la ville de Buqras Fokani à l'aube ce lundi. Des attaques similaires ont visé la ville d'Albu Leil, blessant des dizaines de civils et détruisant plus de 20 maisons.
Les activistes ont déclaré que les attaques aériennes sur les villes et villages tenus par l'EI dans la campagne de Deir El Zor ont coûté la vie à au moins 150 civils la semaine dernière. La coalition internationale anti-EI a lancé une campagne de bombardements contre le Groupe extrémiste EI depuis mi 2014.
Dans un communiqué publié dimanche, le Conseil a déclaré que les attaques contre la province et le bombardement aveugle des zones civiles ont entraîné le déplacement de plus de 120 000 personnes ces dernières semaines, dont majoritairement des personnes âgées, des enfants et des femmes.
Le Conseil a rappelé que les personnes déplacées vivent dans des conditions humanitaires extrêmes dans les zones contrôlées par les milices du Parti de l'Union démocratique (PYD) et nécessitent une aide humanitaire. Bon nombre des personnes déplacées subissent abus, extorsions et harcèlement aux postes de contrôle tenus par les milices du PYD, ce qui limite leur capacité à atteindre les zones sûres.
Le Conseil a appelé les Nations Unies à accélérer la livraison d'aide humanitaire aux personnes qui ont fui les combats à Deir El Zor conformément à la Résolution 2165 du CSNU, soulignant la nécessité de documenter les victimes du bombardement aveugle pour assurer réparation aux victimes.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : lundi, 02 octobre 2017