7 octobre 2017 In Coalition News

(07 oct) : Riad Seif, Président de la Coalition Nationale Syrienne, s'est réuni avec Franck Gellet, Envoyé spécial français pour la Syrie, pour discuter des derniers développements politique et de la situation sur le terrain en Syrie.
Les deux parties ont souligné la nécessité de relancer le processus politique pour parvenir à une solution politique juste, conformément aux résolutions de l'ONU, notamment le Communiqué de Genève de 2012 et la Résolution 2254 du CSNU.
Les deux parties ont également réaffirmé les relations étroites et amicales entre les peuples syrien et français, ainsi que les droits du peuple syrien à la liberté et la dignité.
M. Seif a souligné l'importance du rôle de l'Europe dans le processus politique, rappelant qu'aucune solution ne peut être atteinte avec Assad et sa clique au pouvoir.
Pour sa part, M. Gellet a précisé qu'il n'y aura pas de stabilité en Syrie sans solution politique internationale juste, réaffirmant le continuel soutien de la France à l'Opposition syrienne et à ses positions au niveau international.

7 octobre 2017 In Coalition News

(07 oct) : Ahmad Ramadan, Chef du Bureau médiatique de la Coalition Nationale Syrienne, a déclaré que l'intervention de la Russie en Syrie vise à changer le paysage démographique dans le pays, à élargir son contrôle et son influence le plus possible et à affaiblir l'Opposition politique et militaire.
La lutte contre le terrorisme n'est qu'un prétexte pour attaquer la Syrie, a déclaré M. Ramadan lors d'un entretien avec Geroun News Network. Moscou n'a pas prouvé la mort d'un seul terroriste gradé dans les affrontements aériens lancés en Syrie.
Les attaques aériennes russes sur les zones révolutionnaires ont déjà coûté la vie à des centaines de civils syriens.
La stratégie de Moscou est d'utiliser la lutte contre le terrorisme pour réaliser des gains politiques, comme en témoigne le ciblage de l'Armée Libre en plein combat contre le Groupe extrémiste Etat Islamique (EI), a ajouté M. Ramadan.
La Russie profite du conflit syrien pour réaliser des gains politiques dans d'autres parties du monde, et restaurer ainsi ses gloires passées. Sur le long terme, la Russie va payer le prix fort pour ses actions en Syrie, car elle est devenue un pays occupant aux yeux du peuple syrien.
La Communauté Internationale ne va pas permettre aux Russes d'agir librement en Syrie pour toujours. La Russie est pleinement consciente de cela, c'est pourquoi elle cherche maintenant à trouver un règlement rapide. La Russie est également consciente qu'elle n'a pas beaucoup de cartes à jouer pour amener les autres parties, en particulier les États-Unis, à faire de grandes concessions.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : samedi, 07 octobre 2017