5 décembre 2017 In Press Releases

Communiqué de presse
Coalition Nationale Syrienne
Bureau médiatique
Le 04 décembre 2017

Le régime d'Assad a lancé une violente campagne de bombardement sur la Ghouta Est (banlieue de Damas), en réponse aux appels lancés pour son retour à la table des négociations à Genève. Les villes et villages de la Ghouta Est subissent d'intenses et incessants bombardements ces dernières semaines. Au moins 28 civils ont été tués dans des bombardements aériens et à l'artillerie sur les villes de Hammouriya, Irbin, Harsta et Masraba dimanche et lundi.

Le bombardement barbare en cours sur la Ghouta Est prouve que le régime d'Assad rejette toute solution au conflit. Il est clair que tant qu'il aura le soutien de ses alliés aux niveaux militaire et diplomatique, le régime d'Assad ne fera pas un pas vers la transition politique.

Personne ne peut s'attendre à ce que les criminels contribuent au succès d'une solution qui mette fin à leurs crimes. Par conséquent, la Communauté Internationale est obligée de faire pression pour mettre fin à l'effusion de sang et aux politiques criminelles poursuivies par le régime d'Assad depuis le premier jour.

La Coalition Nationale Syrienne réitère son engagement aux principes, objectifs et lignes directrices de la Révolution syrienne. Cependant, l'autre partie insiste pour s'en tenir à ses politiques meurtrières tant qu'il n'y a pas de moyens de dissuasion pour l'arrêter.

La Coalition rappelle que l'objectif principal des attaques criminelles du régime d'Assad et de sa violation des accords et cessez-le-feu est de saper toutes les chances de parvenir à une solution politique. Le régime d'Assad profite du continuel silence de la Communauté Internationale sur les dizaines de crimes commis ces dernières semaines ainsi que sur ceux qui ont été commis contre le peuple syrien ces sept dernières années.

La Communauté Internationale est désormais plus que jamais obligée de condamner les crimes du régime d'Assad et de ses alliés, de prendre des mesures sérieuses pour mettre fin à ces crimes et juger les responsables, et œuvrer pour sauver le processus politique conformément aux résolutions internationales et aux Communiqué de Genève de 2012.

Vive la Syrie démocratique, et que vive son peuple libre et digne

Home PRESSE Communiqués de presse Filtrer les éléments par date : mardi, 05 décembre 2017