5 décembre 2017 In Coalition News

(05 dec) : La Coalition Nationale Syrienne appelle la Communauté Internationale à prendre des mesures sérieuses pour mettre fin aux crimes du régime d'Assad et de ses alliés et pour sauver le processus politique conformément aux résolutions internationales et au Communiqué de Genève de 2012.
Dans un communiqué de presse publié lundi, la Coalition souligne que les crimes du régime d'Assad prouvent qu'il rejette toute solution au conflit. Il est clair que tant qu'il aura le soutien de ses alliés aux niveaux militaire et diplomatique, le régime d'Assad ne fera pas un pas vers la transition politique.
Selon le Centre médiatique de la Ghouta Est (banlieue de Damas), au moins 28 personnes ont été tuées et plus de 100 autres blessées dimanche dans plus de 30 frappes aériennes menées par l'armée de l'air du régime d'Assad. Les forces du régime ont également tiré plus de 50 roquettes et obus de mortier sur les zones résidentielles de la Ghouta Est assiégée.
Selon les chiffres du Centre publiés sur sa page Facebook, on compte 17 personnes tuées dans la ville de Hammouriya suite à la campagne de bombardements lancée par le régime d'Assad sur la zone tenue par les Révolutionnaires.
Personne ne peut s'attendre à ce que les criminels contribuent au succès d'une solution qui mette fin à leurs crimes. Par conséquent, la Communauté Internationale est obligée de faire pression pour mettre fin à l'effusion de sang et aux politiques criminelles poursuivies par le régime d'Assad depuis le premier jour, ajoute la Coalition.
L'objectif principal des attaques criminelles du régime d'Assad et de sa violation des accords et cessez-le-feu est de saper toutes les chances de parvenir à une solution politique.
Le régime d'Assad profite du continuel silence de la Communauté Internationale sur les dizaines de crimes commis ces dernières semaines ainsi que sur ceux qui ont été commis contre le peuple syrien ces sept dernières années.

5 décembre 2017 In Coalition News

(05 dec) : Hanadi Abu Arab, Chef adjoint du Haut comité des négociations (HCN) de l'Opposition, a déclaré que les femmes sont représentées de manière adéquate dans la délégation du HCN à Genève, ajoutant que plus de 20 femmes syriennes ont participé activement à la Conférence de Riyad II et participent aux négociations en cours.
Mme Abu Arab s'est exprimé lors d'une téléconférence avec des femmes dans le Nord de la Syrie. Les deux parties ont discuté de la participation des femmes syriennes aux actuels pourparlers à Genève et si la représentation des femmes syriennes répond aux normes établies par la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW). La téléconférence a également discuté de l'attitude internationale et locale, de l'efficacité de la participation des femmes au processus de négociations et de leur rôle dans l'avancement du processus de négociations.
La représentation des femmes est adéquate et inclusive. Nous insistons sur le fait que les femmes doivent être représentées par un ratio d'au moins 30% dans tous les événements et réunions internationaux. Nous cherchons à ce que les femmes soient représentées de manière égale dans les événements futurs, a-t-elle ajouté.
Il a été convenu d'élargir la base de la communication des femmes et d'organiser une réunion élargie de femmes syriennes dans le Nord de la Syrie.
Mme Abu Arab a également tenu une téléconférence dans la ville de Reyhanli (Sud de la Turquie), avec des dirigeants représentant les forces de la Révolution et l'Opposition armée. La téléconférence a discuté des résultats de la Conférence de Riyad II, de son communiqué final et du cycle actuel des négociations de Genève.
La réunion a été positive et efficace, a-t-elle souligné, notant que les représentants des forces de la Révolution et de l'Opposition armée ont soumis au HNC une série de suggestions et de recommandations qui seront discutées lors des actuelles négociations.
Mme Abu Arab a réitéré l'engagement ferme de la délégation du HCN aux principes directeurs de la Révolution syrienne, au Communiqué de Genève de 2012 et aux résolutions internationales pertinentes sur la Syrie, notamment les Résolutions 2118 et 2254 du Conseil de sécurité des Nations Unies.
Les négociations à Genève ont repris mardi. La délégation du HCN rencontrera aujourd'hui l'équipe de l'Envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan De Mistura, au siège de l'ONU à Genève (Suisse) pour discuter du processus de transition politique et de tous les autres points.

Home PRESSE Communiqués de presse Filtrer les éléments par date : mardi, 05 décembre 2017