31 mai 2017 In Coalition News

(31 mai) : Dans le cadre du programme de réforme proposé par la nouvelle direction de la Coalition Nationale Syrienne afin de renforcer la légitimité de la Coalition en tant qu'institution représentant les Syriens et défendant leur Révolution et leurs droits, et dans le cadre des étapes visant à assurer une représentation juste et équilibrée de toutes les forces militaires, révolutionnaires, politiques et locales de la Révolution au sein de la Coalition ; l'Organe politique de la Coalition a créé un Comité spécial chargé de consulter les groupes de l'Armée Libre en ce qui concerne leur représentation politique dans la Coalition.
Le Comité a sélectionné 12 groupes de l'Armée Libre conformément aux critères convenus et approuvés par l'Organe politique de la Coalition. La plupart des groupes de l'Armée Libre sélectionnés ont déjà accepté de nommer des représentants au sein de la Coalition. Le Comité spécial a décidé de constituer un groupe de travail chargé de superviser la coordination des efforts entre la Coalition et les forces militaires de la Révolution.
Cette étape importante rassemble les ailes politiques et militaires de la Révolution et vise à assurer une forte représentation des groupes de l'Armée Libre dans la Coalition.
Sur la base des recommandations du Comité spécial et de l'Organe juridique, l'Organe politique de la Coalition a pris la décision unanime de dissoudre le Conseil militaire suprême de l'Armée Libre.
L'Organe politique de la Coalition remercie les membres de la Coalition qui ont représenté le mouvement militaire pour leurs efforts. Ces membres ont toujours leur place s'ils sont nommés pour représenter les 12 groupes de l'Armée Libre au sein de la Coalition.
Le programme de réforme proposé par le Président de la Coalition Riad Seif et approuvé par l'Organe politique comprend une série d'étapes visant à réformer les statuts de la Coalition ; assurer une forte représentation de la société civile et des forces politiques ; et créer des groupes de travail conjoints avec les conseils locaux, les partis et les corps politiques, les jeunes, les forces révolutionnaires, les personnalités intellectuelles et le monde des affaires. Le programme vise également à assurer une participation plus large au processus décisionnel ; promouvoir la transparence et la responsabilisation ; faire connaître l'opinion publique syrienne au cours de l'action politique ; et que la Coalition regagne la confiance du peuple syrien dans sa Révolution et ses organes politiques nationaux.

31 mai 2017 In Coalition News

(31 mai) : Une délégation de l'Opposition syrienne dirigée par le Coordinateur général du Haut comité des négociations de l'Opposition (HCN) Riad Hijab s'est réunie mardi matin avec le Président français Emmanuel Macron au Palais de l'Élysée et le Ministre français des Affaires étrangères Jean Yves Le Drian.
M. Hijab a réitéré l'engagement de l'Opposition au processus politique et tout accord contribuant à la mise en œuvre des résolutions de l'ONU et améliorant la situation humanitaire des Syriens.
M. Hijab a remercié la France pour son soutien à la Révolution syrienne et aux droits des Syriens, dénonçant les préparatifs par le régime d'Assad d'une intensification de sa campagne militaire.
Le régime d'Assad et ses alliés se préparent à une intensification militaire dans plusieurs régions en Syrie ; en particulier près des frontières syro-irakiennes, dans la région du Sud et dans les campagnes d'Alep et de Hama ; tout en cherchant à saper les accords internationaux pour la fin des combats.
M. Hijab a également appelé l'Europe à jouer un rôle actif dans le processus politique visant à résoudre le conflit en Syrie.
La réunion avec le Président français et le Ministre des Affaires étrangères a également discuté de la coopération dans la lutte contre le terrorisme et des moyens de lutter contre les groupes extrémistes menaçant la sécurité mondiale.
M. Hijab a souligné la nécessité d'adopter une nouvelle stratégie pour le processus de négociations qui donne au peuple syrien une lueur d'espoir et atténue sa souffrance quotidienne.
M. Macron a réaffirmé le soutien de la France aux négociations de paix de Genève menées par l'ONU pour mettre fin au conflit en Syrie.
Le Président de la République a rappelé son engagement personnel envers la situation syrienne et son soutien à l'Opposition syrienne pour une transition politique en Syrie, a précisé un communiqué de l'Elysée.

30 mai 2017 In Coalition News

(30 mai) : Riad Seif, Président de la Coalition Nationale Syrienne, se réunira vendredi 02 juin avec Federica Mogherini, Chef de la politique étrangère de l'Union Européenne, dans la capitale belge, Bruxelles.
M. Seif sera accompagné du Président du Gouvernement intérimaire syrien et de membres de l'Organe politique. La réunion a pour but de discuter des développements politiques et sur le terrain en Syrie et de la récente série de négociations de Genève visant à atteindre une transition politique en appliquant la déclaration de Genève et les résolutions du Conseil de sécurité.
Les deux parties échangeront de la stratégie adoptée par l'Union Européenne pour soutenir l'Opposition et le Gouvernement intérimaire syrien et qui met l'accent sur la réalisation d'une transition politique réelle. La stratégie vise également à répondre aux besoins humanitaires des Syriens les plus vulnérables, à promouvoir la démocratie, les droits de l'Homme et la liberté d'expression, à juger les responsables des crimes de guerre et à faciliter le processus de réconciliation nationale et la justice transitionnelle.

29 mai 2017 In Coalition News

(29 mai) : Riad Seif, Président de la Coalition Nationale Syrienne, s'est entretenu avec l'Envoyé néerlandais pour la Syrie l'Ambassadeur Gerard Steeghs et le Conseiller politique Renko Verheij pour discuter des développements politiques et sur le terrain en Syrie.
Le Gouvernement intérimaire syrien a réussi, malgré ses faibles moyens, à effectuer de nombreux succès en termes de services à la population dans les zones libérées. M. Seif a appelé les Pays Bas à soutenir le Gouvernement intérimaire qui travaille à assurer des services de base après la destruction des infrastructures par le régime d'Assad. Nous attendons que le Gouvernement néerlandais appuie les projets visant à soulager la souffrance du peuple syrien dans les zones libérées, a-t-il ajouté.
Les accords obtenus dans la capitale kazakhe Astana ne peuvent reconnaître un quelconque rôle à l'Iran. Les négociations d'Astana ne peuvent pas remplacer les pourparlers de Genève.
Nous craignons que le dernier accord d'Astana n'établisse des cantons à part, ouvrant la voie à la division de la Syrie, a souligné M. Seif.
Ahmad Sayed Youssef et Yasser Farhan, Membres de l'Organe politique, ont assisté à la réunion, soulignant la nécessité de fournir des services à la population dans les zones libérées, de maintenir l'unité du territoire syrien et de rétablir la sécurité et la stabilité du pays.

27 mai 2017 In Coalition News

(27 mai) : La Coalition Nationale Syrienne condamne fermement l'attaque terroriste lâche qui a visé, vendredi matin, un convoi transportant des civils égyptiens en route vers un monastère dans la ville de Minya (Égypte). Vingt huit personnes, dont des enfants, ont été tuées et vingt cinq autres ont été blessées dans l'attaque armée.
Au nom du peuple syrien, la Coalition présente ses condoléances aux familles des victimes, souhaite un prompt rétablissement aux blessés et exprime sa pleine solidarité avec les Egyptiens.
La Coalition condamne le ciblage de civils innocents et toutes les tentatives visant à répandre l'instabilité et le chaos en Égypte.
Des hommes masqués ont ouvert le feu « à l'arme automatique » sur un bus qui amenait des passagers au monastère de Saint-Samuel, à plus de 200 km au Sud de la capitale, a indiqué à la télévision d'Etat le Gouverneur de la province de Minya, Essam El Bedawi. Les assaillants ont ensuite pris la fuite.
Selon le Porte-parole du Ministère de la Santé, Khaled Megahed, cette attaque a fait 28 morts et 25 blessés, soulignant qu'un « grand nombre » d'enfants figuraient parmi les victimes.

26 mai 2017 In Coalition News

(26 mai) : Riad Seif, Président de la Coalition Nationale Syrienne, a envoyé une lettre à 30 pays amis et organisations internationales, dont les Nations Unies, dénonçant les conséquences désastreuses de l'ingérence iranienne en Syrie.
M. Seif a souligné qu'aucune solution politique en Syrie ne peut être atteinte tant que l'intervention iranienne se poursuit. La Syrie et la région ne connaîtront pas la paix ou la stabilité tant que les milices iraniennes opèrent en Syrie sans contrôle.
L'ampleur de l'intervention de l'Iran en Syrie et sa volonté de perturber tous les efforts pour arrêter le bain de sang, répondre aux aspirations des Syriens et assurer leurs droits légitimes, ne sont plus un secret.
L'intervention de l'Iran en Syrie est illégitime; d'autant plus qu'elle vise à soutenir un régime meurtrier qui est responsable de la mort de centaines de milliers de Syriens et qui continue de les cibler avec tous les moyens à sa disposition, dont aux armes chimiques.
L'intervention militaire de l'Iran en Syrie résulte directement d'une décision politique stratégique de l'Iran, est financée par le Gouvernement iranien et est supervisée par le Corps de la Garde révolutionnaire iranienne, les forces Basij et l'armée iranienne, a ajouté M. Seif.
Le Corps de la Garde révolutionnaire iranienne a formé plusieurs milices comprenant des combattants du Liban, d'Irak, du Yémen, d'Afghanistan et d'autres pays. Ces milices constituent aujourd'hui la majeure partie des forces pro-régime et sont déployées dans de nombreux domaines clés en Syrie.
Ces milices cherchent à appliquer les plans du régime iranien visant à imposer un projet idéologique extrémiste en Syrie. À cette fin, ces milices poursuivent des politiques de nettoyage ethnique et sectaire.
Le Corps de la Garde révolutionnaire iranienne et ses groupes affiliés mènent des politiques de nettoyage ethnique et sectaire en Syrie. Ces milices, qui se sont battues aux côtés des forces du régime, sont impliquées dans au moins 10 horribles massacres, dont le massacre de Deir Baalba à Homs et plusieurs autres massacres à la campagne d'Alep.
Tous les efforts visant à lutter contre le terrorisme seront insuffisants tant que l'Iran est en Syrie et continue de poursuivre son discours idéologique provocateur accompagné d'une incitation à la violence et à la haine, a souligné M. Seif.
La Coalition rappelle que la Communauté Internationale, notamment les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et la Présidence du Conseil, ont la responsabilité de trouver rapidement une solution à cette question.
M. Seif a appelé les Nations Unies, les États-Unis et l'UE à mettre le Corps de la Garde révolutionnaire iranienne, l'armée iranienne, les milices du Hezbollah (au Liban et en Irak) et toutes les autres milices sectaires iraniennes sur la liste des organisations terroristes.
Il a également appelé à adopter une résolution condamnant l'intervention iranienne en Syrie et assurant le retrait de tous les combattants du régime iranien, du Corps de la Garde révolutionnaire iranienne et de toutes les autres milices iraniennes sectaires et terroristes de Syrie.
M. Seif a également appelé à renvoyer le dossier des violations des droits de l'Homme et des crimes contre l'humanité en Syrie à la Cour pénale internationale.

25 mai 2017 In Coalition News

(25 mai) : Les combattants de l'Armée Libre ont libéré mercredi de nouvelles parties du district de Manshiya (Deraa) après de violents affrontements avec les forces du régime et ses milices iraniennes alliées. La Coalition Nationale Syrienne a rappelé que l'élimination de ces milices de tout le territoire syrien doit être une priorité pour toutes les forces de la Révolution.
Les militants de Deraa ont déclaré que les groupes de l'Armée Libre ont avancé dans les zones à partir desquelles les forces du régime lancent quotidiennement des missiles et des obus d'artillerie sur les parties libérées de la ville, tuant et blessant des dizaines de civils, dont des femmes et des enfants.
Yasser Fahan, Membre de l'Organe politique de la Coalition, a déclaré que l'élimination des milices étrangères de Syrie est une priorité immédiate pour l'Armée Libre et les groupes révolutionnaires. Il a appelé la Communauté Internationale à soutenir les Syriens dans leur lutte contre le terrorisme et la dictature.
Nous nous battrons jusqu'à libérer au dernier millimètre notre pays du régime d'Assad et de l'occupation iranienne et russe, a déclaré M. Farhan dans un communiqué jeudi.
Les activistes ont souligné que les blocs de bâtiments libérés mercredi par les groupes de l'Armée Libre étaient utilisés comme centres de commandement et de contrôle fortifiés par les milices soutenues par l'Iran. Ces milices sont supervisées par le Corps de la Garde révolutionnaire iranienne.
L'armée de l'air du régime d'Assad a répondu en lançant environ 21 raids aériens et 12 attaques aux barils sur les districts de Deraa, tuant et blessant des dizaines de civils et causant d'importants dommages matériels.
L'Armée Libre et les groupes révolutionnaires en Syrie luttent contre les milices terroristes en Syrie. Les forces du régime d'Assad, les milices sectaires iraniennes, l'armée de l'air russe et les milices du Parti de l'Union démocratique (PYD) sont responsables du meurtre de centaines de milliers de Syriens. La Communauté Internationale elle n'a toujours pas réussi à trouver une solution politique pour mettre fin aux souffrances du peuple syrien.

24 mai 2017 In Coalition News

(24 mai) : L'Unité de coordination de l'aide (UCA) a organisé, mercredi dans la ville turque de Gaziantep, un atelier sur les relations et les mécanismes de coopération et de coordination entre les institutions de la Coalition Nationale Syrienne.
L'atelier a été suivi par le Chef du Gouvernement intérimaire syrien Jawad Abu Hatab et plusieurs personnalités du Gouvernement, de la Coalition, de l'UCA et des conseils locaux.
L'atelier a porté sur l'optimisation de la coopération entre l'UCA, le Gouvernement intérimaire et les conseils locaux, afin d'améliorer les services assurés à la population dans les zones libérées, notamment après la démolition et la destruction de la plupart des installations, des infrastructure et des services de santé par le régime d'Assad et ses milices alliées.
Riad Seif, Président de la Coalition, a déclaré hier que des préparatifs sont en cours pour instaurer un certain nombre de projets visant à gérer les zones libérées et à fournir des services à la population, insistant sur la nécessité du soutien des pays amis du Peuple syrien à ces projets prévus par le Gouvernement intérimaire syrien et visant à soulager la peine et la douleur du Peuple syrien qui subit les crimes les plus odieux aux mains du régime d'Assad et de ses alliés.
Lors d'une réunion avec l'Envoyé norvégien Knut Eiliv Lein, M. Seif a affirmé que la Coalition travaille à prendre le rôle attribué lors de sa création ; la plus importante de ces tâches étant la gestion des zones libérées et les services à la population.
Le Président de la Coalition a présenté le plan de l'Organe présidentiel à l'étape suivante et a souligné le rôle important qui incombe au Gouvernement intérimaire. La Coalition se concentre sur l'éducation et la santé et à réactiver les institutions de l'Etat après la destruction systématique de toutes les installations et infrastructures suite aux bombardements aveugles menées par le régime Assad contre les zones libérées.

24 mai 2017 In Coalition News

(24 mai) : La Coalition Nationale Syrienne appelle les soutiens des milices du Parti de l'Union démocratique (PYD) à reconsidérer leurs positions et à faire pression sur ces milices pour qu'elles mettent fin à leurs pratiques criminelles.
En effet, les milices du PYD mènent une politique de violence et de terrorisme, en particulier contre le Conseil national kurde et ses composantes. Ces pratiques criminelles sont contraires aux aspirations des Syriens et nuisent à leurs intérêts.
La Coalition condamne les pratiques répressives et les graves violations commises par ces milices, et appelle à juger les responsables.
Les milices du PYD ont enlevé la semaine dernière deux membres du Bureau politique du Parti démocratique du Kurdistan en Syrie à Hassakeh. Trois jours plus tôt, ces milices avaient également enlevé trois membres du Conseil national kurde (un parti clé de la Coalition), ainsi que des journalistes et des correspondants. Leur sort est toujours inconnu.

23 mai 2017 In Coalition News

(23 mai) : Riad Seif, Président de la Coalition Nationale Syrienne, a déclaré que des préparatifs sont en cours pour instaurer un certain nombre de projets visant à gérer les zones libérées et à fournir des services à la population, insistant sur la nécessité du soutien des pays amis du Peuple syrien à ces projets prévus par le Gouvernement intérimaire syrien et visant à soulager la peine et la douleur du Peuple syrien qui subit les crimes les plus odieux aux mains du régime d'Assad et de ses alliés.
Lors d'une réunion avec l'Envoyé norvégien Knut Eiliv Lein, M. Seif a affirmé que la Coalition travaille à prendre le rôle attribué lors de sa création ; la plus importante de ces tâches étant la gestion des zones libérées et les services à la population.
Le Président de la Coalition a présenté le plan de l'Organe présidentiel à l'étape suivante et a souligné le rôle important qui incombe au Gouvernement intérimaire. La Coalition se concentre sur l'éducation et la santé et à réactiver les institutions de l'Etat après la destruction systématique de toutes les installations et infrastructures suite aux bombardements aveugles menées par le régime Assad contre les zones libérées.
La Coalition compte sur le soutien de la Norvège au processus politique pour mettre fin aux ambitions de la Russie et de l'Iran qui cherchent à saper la solution politique et à la remplacer par une solution militaire.
Pour sa part, Hadi Bahra, Membre de l'Organe politique de la Coalition, a souligné qu'il n'y a aucun véritable partenaire aux actuelles négociations à Genève, ajoutant que le régime d'Assad, qui poursuit sa solution militaire, n'est pas disposé à s'engager dans une solution politique.

Page 1 sur 4
Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : mai 2017