7 juin 2017 In Coalition News

(07 juin) : Yasser Farhan, Membre de l'Organe politique de la Coalition Nationale Syrienne, a déclaré que l'Iran cherche à changer la forme de ses milices sectaires opérant en Syrie dans le but d'en faire des forces légitimes semblables au Cinquième corps créé par la Russie il y a près d'un an.
Cette décision vise à appuyer l'influence de l'Iran en Syrie. La formation des Forces de mobilisation populaire syrienne vise à couvrir les hommes de la Garde révolutionnaire iranienne et des milices sectaires déployés en Syrie.
M. Farhan a souligné que l'objectif de l'Iran est de relier Téhéran à Damas en passant par Bagdad et à atteindre la côte méditerranéenne en Syrie. La population locale s'est opposée aux milices du Parti de l'Union démocratique (PYD), incitant certaines personnes dans le Nord de la Syrie à rejoindre d'autres formations militaires. M. Farhan a rappelé que la Coalition s'oppose à toutes les formations qui ne servent pas le projet national inclusif.
Les militants ont déclaré que les Forces de la Défense nationale (FDN) pro-régime stationnées dans la ville de Qamishli ont récemment changé de nom, devenant ainsi les Forces de mobilisation populaire syrienne.
Cette nouvelle formation a été formée par un groupe armé pro-régime le long des lignes des Forces de mobilisation populaire chiite irakienne qui ont été fondées par une décision et un soutien de l'Iran. Ali Hawas Khleif, connu localement pour ses vues pro-iraniennes, a été nommé Commandant de la nouvelle formation.
La nouvelle formation a créé des centres pour former des recrues sur l'utilisation d'armes. Le Commandant Khleif a émis une amnistie pour ceux qui ont déserté les Forces du régime à condition de rejoindre la nouvelle formation.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : mercredi, 07 juin 2017