4 janvier 2018 In Coalition News

(04 jan) : La Russie a étendu ses opérations militaires à Damas et sa banlieue ainsi qu'à la province d'Idleb, tuant des dizaines de civils et mettant hors d'usage un hôpital de la campagne d'Idleb.
Les réseaux d'information locaux ont indiqué que des frappes aériennes du régime d'Assad ont tué 18 personnes dans la ville de Misraba et six autres dans la ville d'Irbeen (Ghouta Est) mercredi. Deux enfants et une femme ont été tués dans des attaques similaires sur la ville de Beit Sawa (Ghouta Est).
Les forces du régime ont également bombardé les villes d'Ayn Tarma, Hazza et Otaya (Ghouta Est), blessant plus de 15 civils.
Des militants de la province d'Idleb ont déclaré que les avions russes poursuivent leurs frappes aériennes sur la province. Les frappes aériennes ont tué au moins huit personnes et détruit de grandes parties d'un hôpital dans la ville de Ma'arat Al Nu'man et une boulangerie dans la ville de Saraqib, les mettant hors service.
La Coalition Nationale Syrienne a fermement condamné la poursuite des frappes aériennes et des bombardements à l'artillerie sur le Sud d'Idleb par les forces du régime, leurs milices iraniennes alliées et les avions russes.
La campagne de bombardements à Idleb, qui en est à sa troisième semaine, continue de cibler les civils et de commettre des crimes de guerre en violation de tous les accords conclus en Syrie, a déclaré la Coalition dans un communiqué publié jeudi.
Le régime d'Assad et ses alliés profitent du silence de la Communauté Internationale et de son incapacité à assumer ses responsabilités, de protéger les civils et de maintenir la paix et la sécurité.

Home PRESSE Communiqués de presse Filtrer les éléments par date : jeudi, 04 janvier 2018