2 mars 2018 In Coalition News

Nazir Hakim, Secrétaire général de la Coalition Nationale Syrienne, a souligné la nécessité pour le Conseil de sécurité de l'ONU de mettre en œuvre la Résolution 2401; de mettre fin aux assassinats quotidiens de civils syriens par le régime d'Assad et les forces aériennes russes; et d’assurer la livraison immédiate de l'aide humanitaire aux personnes dans le besoin.
M. Hakim a souligné vendredi que le Conseil de sécurité de l'ONU ne doit pas accepter la manipulation par la Russie des résolutions internationales et leur utilisation comme couverture pour commettre davantage de crimes de guerre contre les civils dans la Ghouta orientale.
La Résolution 2401 du Conseil de sécurité de l'ONU est claire; elle appelle à la cessation de 30 jours de toutes les opérations militaires et à l’acheminement de l'aide humanitaire aux civils, sans les forcer à quitter leurs foyers.
Dans un nouveau rapport publié mercredi, le Réseau syrien pour les droits de l'Homme a déclaré que les forces du régime d’Assad ont tué 83 civils, dont 18 enfants et 13 femmes en Syrie, dans les 72 heures suivant l'adoption de la Résolution 2401 par le Conseil de sécurité des Nations Unies pour un cessez-le-feu de 30 jours en Syrie samedi dernier.
La situation dans la Ghouta orientale s'aggrave, a déclaré Mark Lowcock, Secrétaire général adjoint aux Affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence, présentant le dernier rapport du Secrétaire général mercredi.
L’aide à travers les lignes de conflit à des millions de personnes dans les zones difficiles d'accès et assiégées s'est totalement effondrée ces derniers mois, a déclaré M. Lowcock. À moins que cela change, nous verrons bientôt encore plus de gens mourir de faim et de maladie que de bombardements.

2 mars 2018 In Coalition News
(2 mars) : La Coalition Nationale Syrienne a appelé les Etats-Unis à prendre des mesures pour imposer un cessez-le-feu en Syrie et mettre un terme à l’assaut du régime d'Assad et de la Russie contre la Ghouta orientale et mettre fin au monopole de la prise de décision en Syrie.
En effet, vendredi a eu lieu une réunion entre le Département des Affaires étrangères de la Coalition et Karen Decker, Directrice de la US’s Syria Transition Assistance and Response Team (START). Les deux parties ont discuté des derniers développements politiques et sur le terrain, soulignant la nécessité de permettre à la population de Raqqa d'être administrée par la population locale ainsi que du retrait de tous les groupes militants de la ville.
Le Chef du Département des Affaires étrangères, Abdul Ahad Steifo, a souligné la nécessité d'un cessez-le-feu en Syrie et la prévention de toute nouvelle opération de déplacement forcé de masse comme seul moyen de parvenir à un règlement politique en Syrie.
Les Russes ne veulent pas la mise en œuvre de la Résolution de l'ONU récemment adoptée, en effet ils essaient de contourner la résolution pour faire des gains militaires et les utiliser dans le processus politique et imposer leur propre vision d'une solution politique.
Pour sa part, Mme Decker a déclaré que les Etats-Unis travaillent sans relâche pour assurer l'acheminement de l'aide humanitaire aux habitants de la Ghouta orientale et font tout auprès des acteurs internationaux pour mettre fin aux massacres et assurer l'introduction de l'aide humanitaire.
L'administration américaine suit de près l'utilisation des armes chimiques par le régime d'Assad en Syrie. Il y a un manque de confiance dans la capacité des Russes à faire réellement pression sur le régime d'Assad. 
M. Steifo a déclaré que les derniers rapports sur la coopération entre le régime d'Assad et la Corée du Nord dans la fabrication d'armes chimiques ne concernent pas uniquement le peuple syrien; en effet, cela représente également une menace pour toute la Communauté Internationale dans son ensemble.
Le Président américain Donald Trump et la Chancelière allemande Angela Merkel ont appelé le Président russe Vladimir Poutine à arrêter la campagne de bombardements dans la Ghouta Est. Les violents bombardements ne se sont pas arrêtés malgré l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU d'une résolution exigeant un cessez-le-feu de 30 jours samedi.
Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : vendredi, 02 mars 2018