7 mars 2018 In Press Releases

Communiqué de presse
Coalition Nationale Syrienne
Bureau médiatique
Le 07 mars 2018

En violation flagrante des Résolutions 2209 et 2118 du Conseil de sécurité des Nations Unies et de la Résolution 2401 appelant à la cessation des hostilités, les forces du régime  d’Assad ont une fois de plus utilisé des barils chargés au chlore gazeux toxique dans la Ghouta Est, entraînant une quarantaine de cas d'asphyxie parmi les civils dans les villes de Hammouriya et Beit Sawa (banlieue de Damas).

La campagne génocidaire dans la Ghouta Est se poursuit sans relâche. Plus de 100 civils ont été tués lundi, portant à plus de 800 le nombre total de civils tués depuis le début de l'attaque.

Assad a montré une fois de plus que ses crimes ne s'arrêteront pas car rien ni personne n'empêche la poursuite de ses massacres, que ce soit les résolutions de l'ONU ou les déclarations de la Communauté Internationale exprimant sa préoccupation. Cela signifie que la campagne génocidaire se poursuivra et que la Résolution 2401 du Conseil de sécurité de l'ONU appelant à un cessez-le-feu d’au moins 30 jours ne sera jamais appliquée.

Il est honteux et inadmissible que l'arrêt du génocide qui se déroule actuellement dans la Ghouta orientale dépende toujours de résolutions internationales qui ne peuvent être prises et appliquer sans l'approbation des criminels, rendant ces résolutions inutiles et sans aucune chance d’être mise en œuvre.

Il ne fait aucun doute que l'indécision et l'inaction de la Communauté Internationale sont pleinement responsables de la situation actuelle en Syrie et dans la région.

L'attaque de la Ghouta orientale fait de nombreuses victimes civiles. Environ 400 000 civils pris au piège dans la Ghouta orientale ont un besoin urgent d'une action pour mettre un terme à l'enfer qu'ils vivent. La campagne génocidaire menée par le régime d’Assad, la Russie et les milices iraniennes dans la Ghouta orientale ne s'arrêtera pas sans une intervention internationale sérieuse et qu'une réelle pression soit exercée d'urgence sur ces gangs aux plus hauts niveaux possibles.

La Coalition Nationale Syrienne appelle les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, dont la tâche principale est la préservation de la paix et de la sécurité internationales, à prendre des mesures pour contourner les tentatives de la Russie d’anéantir le Conseil de sécurité et d’empêcher la justice internationale. Ces mesures doivent inclure une action militaire dissuasive pour mettre fin à l'assaut du régime d'Assad et des milices terroristes iraniennes contre le peuple syrien pris au piège dans la Ghouta Est; punir les criminels de guerre et les responsables de crimes aux armes chimiques et aux gaz toxiques; et protéger des millions de Syriens dont les villes et les maisons sont détruites

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : mercredi, 07 mars 2018