7 mars 2018 In Coalition News

(07 mars) : La délégation de la Commission syrienne des négociations a tenu mardi plusieurs réunions avec les délégations des membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies à New York pour discuter des moyens d'assurer la pleine et urgente mise en œuvre de la Résolution 2401 du Conseil de sécurité.
La délégation de la Commission s’est entretenue avec l'Ambassadeur de la France aux Nations Unies, François Delattre, la Mission française aux Nations Unies, le Représentant permanent de la Turquie aux Nations Unies, Feridun Hadi Sinirlioǧlu, et des membres de la Mission turque.
Hadi Bahra, Membre de la délégation syrienne, a souligné la nécessité pour le Conseil de sécurité de l'ONU d'assurer la cessation des hostilités pendant 30 jours consécutifs. Il a également souligné la nécessité de mettre en place des mécanismes de surveillance et des mesures punitives pour assurer l’acheminement de l’aide aux zones humanitaires et aux zones assiégées.
L'introduction de l'aide doit être soutenue; il est nécessaire d'évacuer les blessés et les malades des zones assiégées, en particulier de la Ghouta Est.
M. Bahra a souligné que des crimes de guerre sont commis à grande échelle dans la Ghouta Est dans le but de déplacer la population locale et de changer le paysage démographique dans la banlieue de Damas.
Pour leur part, les ambassadeurs français et turc ont réaffirmé l'engagement de leurs pays à appliquer la Résolution 2401 de l'ONU. Ils ont déclaré que la mise en place d'un cessez-le-feu global est un pas décisif vers une solution politique durable, rejetant toutes les politiques visant le déplacement forcé et le changement démographique.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : mercredi, 07 mars 2018