11 avril 2018 In Coalition News

(11 avr) : Mohammed Dughaim, Membre de la Coalition Nationale Syrienne, appelle à ce que les résultats des éventuelles frappes militaires contre le régime d'Assad en réponse à l'utilisation d'armes chimiques contre les civils à Douma (Ghouta Est) correspondent à l'ampleur des crimes commis par Assad en Syrie. Les frappes doivent cibler le Chef du régime et l'affecter directement.
Ce n'est pas seulement avec des armes chimiques qu'Assad tue le peuple syrien, mais aussi avec des barils qui ont tué de nombreuses personnes. Le régime d'Assad utilise également des armes prohibées; comme le napalm inflammable, les bombes à sous-munitions et le phosphore incendiaire.
L'action internationale visant à renverser ce régime criminel est attendue depuis longtemps; le régime ayant contribué de manière significative à la propagation du terrorisme dans la région après avoir amené des dizaines de milices sectaires en Syrie. Il faudra beaucoup de temps pour nettoyer le pays des restes du régime après sa chute, a déploré M. Dughaim.
Mohammad Fadli, Membre de la Coalition, a déclaré que l'utilisation par la Russie de son droit de veto à 12 reprises au Conseil de sécurité de l'ONU, dont ce mardi pour protéger Assad, représente l'acceptation tacite de la responsabilité d'Assad pour les crimes les plus atroces.
Ces dernières années, le régime d'Assad a prouvé qu'il ne sait que tuer et qu'il n'acceptera pas une solution politique. La Russie, son partenaire dans les crimes, a également prouvé qu'elle ne croyait pas aux solutions politiques. La Russie insiste pour protéger Assad de toute punition et refuse de le forcer à faire des compromis pour parvenir à une solution politique qui mette un terme à l'effusion de sang et aux crimes et fasse passer le pays à l'étape de la reconstruction, de la sécurité et de la démocratie.
M. Dughaim a souligné que le peuple syrien mérite le soutien et la sympathie de la Communauté Internationale pour les énormes sacrifices qu'ils font pour retrouver leur liberté et leur dignité. La situation actuelle en Syrie exige une solution réelle, qui ne peut être réalisée que par une action militaire. Il est temps pour les dirigeants des États-Unis et de la France d'appliquer leurs menaces

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : mercredi, 11 avril 2018